Revenir à la rubrique : Société

Biodiversité : les populations d’oiseaux marins en déclin

Menacées par l'activité humaine, les populations d'oiseaux de mer de l'ouest de l'océan Indien seraient plus vulnérables que d'autres, selon une étude récente.

Ecrit par N.P. – le vendredi 08 décembre 2023 à 08H29

Les populations d’oiseaux marins de l’ouest de l’océan Indien seraient « plus vulnérables » que les populations des autres océans, alerte la revue Gecko dans un article publié sur son site internet, citant une étude publiée en anglais, « Tracking seabird migration in the tropical Indian Ocean reveals basin-scale conservation need » .

Considérée comme un « hotspot de biodiversité aviaire abritant une trentaine d’espèces d’oiseaux marins formant plus de 8 millions de couples », la zone est parcourue notamment par le pétrel noir de Bourbon, les fous masqués (îles Eparses, TAAF) ou encore les pailles en queue à brins rouges de Nosy Ve (Madagascar).

La doctorante de l’université de La Réunion Merlène Saunier postule ainsi que «la plupart de ces populations sont en déclin, notamment à cause de l’introduction de prédateurs exotiques tels que les rats les chats et de la pollution lumineuse ».

« Une conservation marine appropriée sera donc cruciale pour leur rétablissement à long terme et la restauration de l’ensemble de l’écosystème, où ces oiseaux jouent un rôle essentiel, en raison de leurs impacts positifs sur le cycle des nutriments et la santé des récifs coralliens », avance la revue Gecko, une publication financée notamment par l’Agence française de développement (AFD).

S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Royal Bourbon
2 mois il y a

Si seulement certaines religions (2) étaient en déclin aussi, la Terre se serait débarrassée de ces espèces dominantes et cruelles qui ne laissent aucune chance aux autres civilisations de s’épanouir et la fin de la surexploitation des ressources !

Puisque nous vivons à crédit du reste des ressources, Gaïa en a déjà décidé pour nous vu le mal que l’on fait à sa faune et à sa flore !

Et c’est déjà commencé !

Dans la même rubrique

Le Département et ses partenaires font front commun contre les violences intrafamiliales envers les enfants

« Nous ne pouvons pas rester les bras croisés, constater cette augmentation et ne pas agir ». Le Département passe la seconde dans sa lutte contre les violences intrafamiliales (VIF). Ce mercredi, à l’occasion de la tenue de l’Observatoire départemental de la protection de l’enfance (ODPE), la collectivité départementale a signé en compagnie de ses partenaires son Plan départemental de prévention et de lutte contre ces violences, avec une attention toute particulière envers les enfants. (Photos : Alexandre Robert).

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial