Revenir à la rubrique : Politique

Belal : C.Melchior appelle le gouvernement à mettre fin à « l’incompréhension » sur l’état de catastrophe naturelle

À l'occasion de ses vœux, Cyrille Melchior est revenu sur les couacs entourant l'arrêté de catastrophe naturelle pour La Réunion suite au passage du cyclone Belal. Un arrêté qui pour rappel, ne reconnaît pas l'impact des vents cycloniques pour le territoire. "C'est une anomalie qu'il convient de corriger", martèle le président du Département, proche du gouvernement.

Ecrit par S.I. – le mardi 30 janvier 2024 à 18H59

Pour rappel, 19 communes sont reconnues en catastrophe naturelle pour les inondations et coulées de boue. Même forfait pour les 19 communes du littoral, également reconnues en état de catastrophe naturelle. Pour les vagues et submersions marines, les 19 communes du littoral sont reconnues en catastrophe naturelle. En revanche, la commission CATNAT avait ajourné sa décision concernant les vents cycloniques, demandant « des éléments complémentaires ».

Belal : Les vents cycloniques non-pris en compte dans l’arrêté de catastrophe naturelle

Après avoir interpellé le ministre de l’Intérieur à ce sujet et après une rencontre avec le préfet de La Réunion, Cyrille Melchior assure que « le sujet est traité au niveau de l’État ». « J’ai déjà écrit à M. Le ministre (NDLR : Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur et des Outre-Mer) pour lui dire qu’il s’agit d’une grosse incompréhension, d’une anomalie qu’il convient de corriger », indique Cyrille Melchior.

S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Squid
25 jours il y a

Eh bien bougez vous
Faites ce pour quoi vous êtes élus
Arrêtez de tergiverser à coup de communiqués

Dans la même rubrique

Sainte-Marie fait un grand pas sur la résorption de son déficit

Le second conseil municipal de l’année à Sainte-Marie s’est déroulé ce vendredi et a été principalement marqué par les discussions autour des orientations budgétaires. Avec des marges de manœuvres financières quasi retrouvées, le maire de Sainte-Marie, Richard Nirlo, annonce que la commune pourra enfin relancer de nombreux chantiers à l’arrêt, comme l’école de Beauséjour, dont la livraison est attendue pour 2025.

Une délégation de sénateurs en visite pour deux missions d’étude à La Réunion

Quatre sénateurs multiplient cette semaine les visites de terrain et les rencontres avec les représentants des institutions et collectivités dans le cadre de deux études portant sur l’« Adaptation des moyens d’action de l’État dans les Outremer » et la « coopération et l’intégration régionales des Outremer ». Des propositions de loi sont attendues avant la fin de l’année.

La complexe campagne des Européennes

C’est l’heure de la rentrée politique. Les partis lancent à reculons, à demi-mot ou en misouk leur campagne pour une élection qui a la particularité de ne vraiment pas passionner les Réunionnais.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial