Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

Aux Réunionnais qui connaissent si mal leur histoire

« C’est la connaissance de l’histoire et du passé qui permet d’avancer » dit-on 1663 Louis Payen (un francais) ° son compagnon et 10 domestiques malgaches occupent les premiers l’île. Ce sont donc les métros et les malgaches les premiers  « réunionnais » 1665 Etienne REGNAULT et une vingtaine de français  implantent la colonie 1678 […]

Ecrit par Un citoyen du monde soucieux de l’Amour entre les hommes – le jeudi 27 décembre 2018 à 10H29

« C’est la connaissance de l’histoire et du passé qui permet d’avancer » dit-on

1663 Louis Payen (un francais) ° son compagnon et 10 domestiques malgaches occupent les premiers l’île. Ce sont donc les métros et les malgaches les premiers  « réunionnais »

1665 Etienne REGNAULT et une vingtaine de français  implantent la colonie

1678 On manque de femmes…pour peupler l’île : on en fait venir 18 de GOA (des indo-portugaises)

A partir de 1700 environ : traite négrière en provenance du Mozambique, de Gorée, du 2anzibar (donc des africains)  des Comores, ainsi que des d’ « esclaves à talent » en provenance du Tamil Nadu (Inde) et de Calcutta

1848 : Abolition de l’esclavage et introduction pour les remplacer d’indiens et d’africains de l’Est en particulier.

1880 : Arrivée des premiers Chinois et des indo-musulmans du Gujrat …

Ainsi, nous sommes tous des migrants –que ce soit nos arrière grands-parents ou nous-mêmes : raison pour laquelle jusqu’à il y a peu de temps, nous nous vantions d’être une île « tout kouler » où le racisme et l’exclusion n’existe pas ! Impossible puisque  4/5 e de la population est métissée…

De plus nous appartenons à un grand pays : la France : un des plus riches d’Europe, le pays des « droits de l’homme et du citoyen », droits qui ont suscité et suscitent toujours l’envie de la plupart des pays du monde qui n’ont pas notre qualité de vie. Nous en sommes fiers et nous devons la mériter par nos comportements et notre compassion à l’encontre des plus mal lotis. D’où une multitude d’associations qui oeuvrent généreusement pour le bien commun.

Pourtant notre devise « Liberté, Egalité, Fraternité » conquise à la Révolution française est bien mise à mal depuis quelque temps : Liberté ? la nôtre nous la revendiquons constamment mais nous oublions vite « qu’elle s’arrête là ou commence celle des autres » (pollution visuelle : parcs et plages dépotoirs les fins de week end, auditive (pétards et feux d’artifices 2 à 3 mois/an) etc… Egalité ? toujours pas d’égalité y compris au sein des ménages entre l’homme et la femme… Fraternité ? Combien sommes nous à nous intéresser et à aider les plus pauvres, à participer à des associations d’entraide et de solidarité ? Au contraire, nous rejetons les autres… ceux qui rêvent d’un avenir meilleur, acculés qu’ils sont par les guerres, la famine, les persécutions … Nous restons individualistes, égoïstes et partageons bien peu. Même ceux d’entre nous qui disent avoir la foi, combien sont-ils à ouvrir leur cœur et leur esprit ? Pourtant tous les maîtres spirituels de Moïse à Mohamed n’ont-ils pas promus l’Amour et la Fraternité ? Le pape François dans son homélie de Noel n’a-t-il pas demandé aux chrétiens « de sortir de leur consumérisme effréné »,  de partager et « d’être plus fraternels ? »
 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires