Revenir à la rubrique : Belal

Au tour de La Réunion de bénéficier de milliers de bouteilles d’eau comme Mayotte

Parti de métropole pour ravitailler Mayotte, un bateau contenant près de 2 millions de litres d'eau va finalement bénéficier à La Réunion "post Belal".

Ecrit par Ludovic Grondin – le lundi 22 janvier 2024 à 21H57
Des conteneurs remplis de packs d'eau sont arrivés ce dimanche au Port Est

Ce dimanche 21 janvier, un bateau contenant 1,7 million de litres d’eau a accosté au Port Est Réunion. Il devait initialement se diriger vers Mayotte mais l’amélioration de la situation dans le 101ème département et la survenue du cyclone Belal à La Réunion a rebattu les cartes. En accord avec le gouvernement, le préfet de La Réunion a annoncé ce lundi que cette eau embouteillée irait gratuitement au bénéfice des usagers réunionnais privés d’eau ou dont la distribution en eau demeure fragile depuis le passage de Belal.

Ce lundi, les premiers packs ont été distribués aux mairies de Sainte-Marie, Saint-Paul, Saint-Benoit, Saint-Louis. Ce mardi, Petite Ile, l’Etang Salé, Saint-Joseph, Saint-Philippe seront à leur tour servies. Cette eau ira également aux enfants des écoles, collèges et lycées selon les difficultés rencontrées localement mais aussi aux établissements de santé. Au total, 14 communes bénéficieront de cette aide providentielle alors que le réseau d’eau aurait pu être rétabli complètement ce lundi.

Si le préfet n’est pas en mesure d’afficher un sourire total sur ce volet, c’est la faute à deux incidents survenus ce lundi. Le premier est causé par un acte de malveillance avec l’incendie d’un tableau électrique. Ce geste stupide met 6 000 usagers dans la difficulté dans le quartier de la Montagne à Saint-Denis. Au Tampon, c’est une avarie technique qui prive 11 000 personnes d’eau à leur robinet.

En ce lundi 22 janvier, soit moins d’une semaine après la levée de l’alerte rouge, 92% des habitants de l’île, soit 788 000 réunionnais (voir la carte plus bas), ont accès à une eau potable. Depuis ce lundi, c’est 100 000 habitants supplémentaires qui bénéficient d’une eau « conforme ». Gérard Cotellon, le directeur de l’Agence régionale de santé, tient cette bonne nouvelle des retours d’analyse de ce jour. Depuis près d’une semaine, ce sont pas moins de 180 prélèvements qui ont été effectués sur les différents captages.

La phase de sauvegarde maintenue en attendant les effets de Candice

A contrario, 8 000 foyers conservent un accès au réseau d’eau qualifié de « fragile » ou « perturbé » avec un débit limité sur certaines heures du jour et/ou de la nuit. C’est notamment le cas à Saint-Joseph, Saint-Philippe, la Grande chaloupe ou à Sainte-Rose qui connaîtra une coupure dans la nuit de ce lundi à mardi. Pour ces quatre villes ou quartier, le retour à la normale est prévu pour ce mardi.

Concernant l’électricité, 6 000 foyers (soit 1,4% des clients) en demeurent privés une semaine après le passage de Belal. Il s’agit des foyers les plus éloignés des espaces ruraux. Une finition en dentelle qui demandera du temps aux agents d’EDF et à leurs prestataires car ces foyers sont souvent isolés.

Au vu de ces situations encore précaires pour des milliers de foyers combinées à une possible dégradation du temps apportée par future Candice qui devrait notamment toucher le sud de l’île, Jérôme Filippini a décidé de maintenir la phase de sauvegarde post Belal. Le préfet alerte déjà ce lundi soir les maires sur les risques de glissement de terrain qui pourraient survenir sur des zones déjà fragilisées. Ce mardi, au cours d’une session de travail avec les collectivités, il n’est pas exclu que le préfet demande à certaines communes de proposer à nouveau aux habitants concernés d’être hébergés de façon préventive dans des centres d’hébergement.

Sur des images d’Alexandre Robert

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Cyclone Belal : Des interventions des secours ont été autorisées durant l’alerte violette

Le préfet de La Réunion a déclenché l’alerte violette de 6 heures à 13 heures ce lundi pendant que le mur et l’œil du cyclone Belal transitait au Nord-Est de La Réunion. Cette phase du plan Orsec cyclonique prévoit le confinement des forces de l’ordre, des secours et des équipes d’intervention comme le reste de la population. Mais le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer a révélé que Jérôme Filippini a autorisé des sorties exceptionnelles durant la période où les conditions météorologiques étaient les plus dégradées.