Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

Après la suspension de l’autorisation de l’exploitation de la carrière de Bois Blanc, appel pour une écologie responsable

Je me défini comme un écologiste, amoureux de son île et soucieux d’un développement harmonieux de mon territoire où la biodiversité et les hommes cohabitent. Mais j’avoue que j’ai du mal à comprendre la décision du tribunal administratif de Saint-Denis qui a ordonné l’arrêt des travaux d’exploitation de la carrière de Bois Blanc. Je ne […]

Ecrit par Jean-Noël Payet, Le Tampon – le mardi 30 avril 2019 à 09H07

Je me défini comme un écologiste, amoureux de son île et soucieux d’un développement harmonieux de mon territoire où la biodiversité et les hommes cohabitent. Mais j’avoue que j’ai du mal à comprendre la décision du tribunal administratif de Saint-Denis qui a ordonné l’arrêt des travaux d’exploitation de la carrière de Bois Blanc. Je ne comprends pas non plus ces écologistes fondamentalistes qui refusent absolument tout compromis pour construire La Réunion et sécuriser ses axes majeurs de communication et ester systématiquement en justice plutôt que de dialoguer avec les autorités. Je comprends encore moins le maire de Saint-Leu qui refuse le développement économique de sa ville avec un tel chantier créateur de centaines d’emplois directs et indirects avec un site une fois l’exploitation de la carrière terminée revégétalisé avec des plantes endémiques d’une part et ouvert à des opportunités de mise en valeur agricole par de jeunes planteurs d’autre part.

Je suis un écologiste pragmatique qui milite pour la protection de notre biodiversité et de nos paysages mais je me bats contre celles et ceux qui instrumentalise la Nature et les peurs pour faire leurs campagnes politiques.

Notre environnement mérite bien plus que cette politisation gros doigt orchestrée par quelques prétendants à la recherche de nouveaux mandats électoraux.

Je continuerait à œuvre et à porter la voix d’une écologie raisonnable à La Réunion.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Nous, peuple de la France Métisse

Nous, les réunionnais attachés au Dialogue Interculturel et au Vivre Ensemble, peuple de La France Métisse, et, habitants de l’île de La Réunion : yabs, kafs, malbars, zoreys, zoréols, créoles métissés, chinois, zarabes, malgaches, comoriens, mahorais, mauriciens, maghrébins, avec tous les autres citoyens de toutes origines, nous sommes éveillés et conscients face à la concrétisation du danger d’un Mouvement politique xénophobe qui utilise, sans vergogne, la démocratie pour prendre le pouvoir et conduire notre Nation vers le repli sur soi, vers la stigmatisation d’une partie du peuple de France, vers le chaos socio-économique, vers l’anéantissement culturel, vers l’hystérie collective tendant à réduire drastiquement le champ d’expression des libertés et des opinions alternatives à sa propre doxa.