Revenir à la rubrique : Economie

Air Madagascar : Les Malgaches accusent la France d’un coup de force

Au lendemain de l’annonce de l’interdiction de transporter des passagers vers la France par la compagnie malgache, des accusations de coup de force de la France arrivent de la Grande île. Ils dénoncent une volonté de favoriser Air France pour les vols de rapatriement.

Ecrit par zinfos974 – le lundi 28 septembre 2020 à 15H22

Les grilles baissées de l’agence Air Madagascar ce lundi matin à Saint-Denis semblent confirmer que la compagnie aérienne ne peut plus voler sur le territoire français. Sur sa page Facebook, Air Madagascar a indiqué que le vol programmé le 28 septembre 2020 est annulé. Il en est de même pour tous les vols à destination de Paris jusqu’à nouvel ordre. Mais aucune explication n’accompagne cette annonce.

Selon le média Madagascar Tribune, la décision de l’aviation civile française n’a qu’un objectif : favoriser Air France dans la desserte des vols de rapatriement. Malgré la fermeture des frontières entre la France et Madagascar, les vols de rapatriement pour les ressortissants souhaitant rentrer dans leur pays d’origine sont maintenus. Toujours selon le média, Air France a demandé une réciprocité dans le traitement des deux compagnies en invoquant l’accord aérien liant Madagascar et la France.

Rappelons que les deux compagnies aériennes sont toujours en litige. Au début des années 2010, Air Madagascar avait été placé sur la liste noire des compagnies aériennes interdites de voler au-dessus du territoire français. La compagnie malgache avait alors loué deux appareils à Air France pour poursuivre son activité. Air Madagascar n’a jamais payé sa facture, estimée à une quarantaine de millions d’euros. Malgré un jugement en faveur d’Air France, la compagnie malgache n’a encore rien payé. 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Matinées de l’Emploi Agricole spéciales « Canne »

À l’approche de la campagne sucrière, la Chambre d’agriculture et ses partenaires organisent les Matinées de l’emploi agricole les 16 et 18 juillet prochains dans le Sud et l’Ouest de l’île. L’objectif : informer, accompagner et mettre en relation les demandeurs d’emploi et les exploitants agricoles à la recherche de main d’œuvre.

Chambre d’agriculture : “Une élection sans la CGPER, c’est comme un rougail sans tomate”

La CGPER de Jean-Michel Moutama a officiellement annoncé ce mercredi sa candidature pour les élections professionnelles de janvier prochain à la Chambre d’Agriculture. Pour “donner une nouvelle dynamique à l’agriculture réunionnaise” et revenir à la tête de l’instance agricole, la CGPER propose “une liste d’ouverture” à l’attention également des militants qui ne se retrouvent plus dans les organisations syndicales adverses.

Prix à la consommation à La Réunion : +0,2 % en mai 2024 et +3,5 % sur un an

En mai 2024, l’indice des prix à la consommation augmente de 0,2 % à La Réunion comme au mois précédent, rapporte l’Insee. Les prix des services continuent d’augmenter et ceux de l’énergie repartent à la hausse, tandis que les prix des produits manufacturés reculent. Quant aux prix de l’alimentation, ils sont stables, précise l’institut de sondage.