Revenir à la rubrique : Météo | Société

Activité cyclonique : Deux circulations dépressionnaires pourraient se former ce week-end

Le calme devrait régner cette semaine sur le bassin du Sud-Ouest de l'océan Indien où se trouve La Réunion. Mais la quiétude risque d'être perturbée très prochainement, dès ce week-end. Deux circulations dépressionnaires pourraient naître ce week-end, dont l'un au Nord-Est de Madagascar, au Nord des Mascareignes.

Ecrit par Baradi Siva – le lundi 05 février 2024 à 17H10

L’activité cyclonique devrait repartir à la hausse progressivement en fin de semaine au Nord des Mascareignes. Plusieurs circulations dépressionnaires pourraient ainsi voir le jour dès ce week-end, affirment les experts du Centre météorologique régional spécialisé de Météo France.

L’une d’entre elles pourrait naître au Nord-Est de Madagascar et au Nord des Mascareignes. L’autre sur le centre du bassin, donc plus loin à l’Est de notre archipel. Les modèles numériques ne sont pas pour l’instant en accord et proposent donc ces deux hypothèses.

Aucun risque de formation de tempête n’est donc pour l’instant prévu pour les cinq prochains et aucune menace cyclonique n’est envisagée jusqu’à la fin de la semaine.

Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le SNJ se dit « ouvert au dialogue » avec les trois candidats au rachat du Quotidien de La Réunion

Avant que les 48 salariés du Quotidien ne soient consultés sur les trois offres de rachat déposées pour leur journal, il faudra au préalable que celles-ci soient déclarées recevables. Bien qu’aucun candidat ne prévoie de conserver le moindre journaliste, mais seulement d’en recruter un certain nombre après leur licenciement, le syndicat SNJ ne ferme pas la porte aux discussions avec les repreneurs.

Le “Kar’ La Nuit’” démarre dès ce soir !

Ce nouveau service de transport à la demande a été lancé ce vendredi par le TO et la Semto. Destiné aux salariés de la restauration ou de l’hôtellerie, mais aussi aux noctambules, deux mini-bus seront mis en service une expérimentation de six mois tous les jours de 20h à 3h.