Revenir à la rubrique : Faits divers

Accident mortel de parapente à St-Leu : La victime est un militaire

Le 2e RPIMA rend hommage au caporal-chef Brice Reseda décédé samedi lors d'un vol de parapente loisir à Saint-Leu, qui a été inhumé aujourd'hui dans son village natal de l'Entre-Deux.

Ecrit par NP – le lundi 13 décembre 2021 à 11H52

Voici le communiqué du 2e RPIMA :

Dans la matinée du samedi 11 décembre 2021, le caporal-chef Brice RESEDA, âgé de 33 ans et originaire de Saint-Joseph (La Réunion), a été victime d’une chute mortelle sur la zone d’atterrissage des parapentes à Saint-Leu alors qu’il venait d’effectuer un vol de loisir. Débutant dans cette discipline, il était en cours d’instruction. 

Engagé à la 11e base de soutien du matériel de l’armée de Terre (11e BSMAT) en 2008, ce spécialiste des techniques de pliage de matériel de parachutage et largage avait acquis son expérience militaire en servant successivement au 3e régiment du matériel (3e RMAT), au 1er régiment de chasseurs parachutistes (1er RCP) et enfin au 2e régiment de parachutistes d’infanterie de marine (2e RPIMa). En 2010 et 2015, il avait réalisé deux missions de courte durée au 2e RPIMa et à cette occasion, pu retrouver ses proches à l’Entre-Deux (La Réunion).

Appartenant à la compagnie de maintenance, le caporal-chef Brice RESEDA avait un rôle moteur dans sa section. Sa bienveillance envers les plus jeunes et sa nature altruiste faisaient de lui quelqu’un d’exceptionnel. Il avait toujours à cœur d’aider son prochain. Particulièrement volontaire, sa capacité à toujours garder le sourire impressionnait ses collègues. Compétent et intègre, il avait toute la confiance de ses chefs.

Titulaire de la Médaille d’Outre-mer (agrafe Sahel) et de la Médaille de la Défense nationale (échelon or), le caporal-chef Brice RESEDA laisse derrière lui une femme et trois enfants. Touché par sa disparition brutale, le 2e RPIMa lui a rendu hommage à la caserne CBA Dupuis et adresse ses plus sincères condoléances à sa famille et ses proches.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Mort de Dimitri Saugrin : Retournement de situation lors du procès en appel des accusés

Deux cousins sont rejugés pour la mort de Dimitri Saugrin survenue en mai 2019. L’homme avait été abattu devant chez ses parents dans la Cité Cotur au Port. Florent Pomeng avait été condamné à 30 ans de prison alors que John Fruteau de Laclos avait été acquitté des faits d’assassinat. Les accusés ont cette fois-ci été tous les deux reconnus coupables.

Fraude aux municipales à l’Etang-Salé : « Cette manipulation électorale a atteint son objectif »

Le volet pénal des élections municipales de 2020 à l’Etang-Salé s’est à nouveau joué devant la justice ce jeudi. Lors du premier procès à St-Pierre, les cinq personnes poursuivies avaient été relaxées. Le ministère public a requis des peines amende à l’encontre de trois d’entre eux, ceux qui avaient des responsabilités administratives et électorales le jour des faits. La décision de la cour d’appel est tombée ce jeudi 11 avril, les prévenus sont, comme en première instance, relaxés.