Océan Indien

L’ancienne maison du gouverneur de Mayotte inscrite au patrimoine historique

Lundi 3 Décembre 2012 - 14:24

L’ancienne maison du gouverneur de Mayotte inscrite au patrimoine historique
La maison du gouverneur de Petite-Terre, à Mayotte, située sur les hauteurs de Mamoudzou, avec une vue imprenable sur la ville en contrebas, fait désormais partie du patrimoine national.

Nichée au cœur d’une forêt où de bambous, canneliers et badamiers, la maison du gouverneur de Mayotte, où se dressera bientôt un musée, a été inscrite au titre des monuments historiques de France. Une inscription qui débouchera à terme sur sa préservation et restauration.

Les trois canons, les six réverbères et la chaussée en route empierrée sont désormais répertoriés comme des entités historiques à part entière.

L’ancienne demeure des gouverneurs successifs de Mayotte durant l'époque coloniale, à l’architecture créole, a connu une histoire mouvementée. Un violent cyclone en 1953 balaye l’île aux parfums et abîme fortement les murs. La bâtisse est laissée à l’abandon suite à cette catastrophe climatique. En 1970, la Légion étrangère occupe les lieux qu’elle restaure sommairement. Les militaires quitteront les lieux quelques années plus tard.

En 1998, la maison du gouverneur de Petite-Terre croule sous le poids d’une végétation luxuriante. Trois ans après, un chantier de rénovation et de reconstruction à l’identique est mené et la résidence coloniale retrouve ses belles couleurs d’antan.

Source : http://www.indian-ocean-times.com
Lu 2026 fois



1.Posté par MJ le 03/12/2012 14:51

Vous dites "à l’architecture créole" ou vous voulez dire "à l’architecture coloniale"?? Si vous assimilez le mot "créole" au mot "colonie" alors d'accord.

2.Posté par torlad le 03/12/2012 17:41

Il faut terminer l'article :
Après cette remise a neuf, un projet de musée-gite où les randonneurs et les classes feraient étape pour découvrir la nature et leur histoire est proposé. Un gardien y logera même 4 mois ...
Mais comme d'habitude à Mayotte, cela demande trop de travail ou le colonialisme est encore trop d'actualité car le projet n'est plus financé ni soutenu ...
Depuis, la maison est retombée en ruine, entièrement taggée....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues