Revenir à la rubrique : Communiqué

14 techniciens d’Orange de l’hexagone et de la Corse sont arrivés à La Réunion pour renforcer les équipes locales

Orange annonce dans un communiqué l'arrivée de techniciens à La Réunion pour renforcer les équipes mobilisés sur le rétablissement des services après le passage du Cylone Belal et de la tempête Candice.

Ecrit par N.P. – le mercredi 31 janvier 2024 à 16H03

Communiqué d’Orange Réunion

Ils resteront un mois pour accélérer la réparation des réseaux d’Orange (poteaux, câbles..) afin de rétablir un service optimum pour tous les clients suite au passage du cyclone Belal et de la tempête Candice.

Depuis la levée de l’alerte rouge le 16 janvier dernier, Orange a dressé l’inventaire des dommages sur ses réseaux et décidé de déclencher l’appel à des renforts venus de l’hexagone.

Venant de plusieurs régions, Mathieu, Nathalie, ou encore Clément, ainsi que 11 autres collègues ont répondu présents pour venir épauler les équipes techniques d’Orange à La Réunion pendant un mois.

André Martin, Directeur Général d’Orange Réunion Mayotte, salue l’arrivée des renforts : « Nous sommes très heureux et fiers de pouvoir compter sur nos collègues de l’hexagone qui ont répondu à notre appel, nous allons nous déployer sur l’ensemble de l’île pour remettre sur pied notre réseau qui a beaucoup souffert et connecter les clients. Cette solidarité est une belle démonstration de l’esprit qui nous anime « Nouléansamb » ! »

Sur le front des interventions, avant même l’arrivée des renforts, Orange avait pu compter sur 200 techniciens, en partie grâce à ses partenaires, mobilisés depuis la première heure.

En effet, lors d’une crise majeure comme celle du passage du cyclone Belal, les équipes interviennent dès la phase de sauvegarde pour des mises en sécurité sur les infrastructures endommagées et pour rétablir en priorité les services essentiels le plus rapidement possible avec des groupes électrogènes. La priorité est donnée à la sécurité des personnes, en veillant à ce que les infrastructures critiques, telles que les hôpitaux, les services d’urgence, les centres de communication, les antennes mobiles etc.., soient alimentés en priorité.

Après le rétablissement de la quasi-totalité des antennes mobile et des clients internet, il reste encore des coupures de service. Elles proviennent de dégâts sérieux impactant les câbles cuivre ou fibre, qui nécessitent des travaux plus longs et plus minutieux, sur la boucle locale ou sur les câbles alimentant les équipements réseau. L’élagage post-cyclone accentue malheureusement les coupures que peuvent constater certains de nos clients.

La durée de ces interventions dépend de l’ampleur des dégâts, une intervention de dérangement collectif peut prendre jusqu’à deux journées, en fonction du nombre de poteaux à changer, la difficulté d’accès du site terrain (souvent terrain en friche non élagué, éventuelles coulées de boue). Chaque équipe peut faire jusqu’à 5 ou 6 interventions par jour.

Le bilan du cyclone Belal est supérieur à celui de Batsirai, malgré l’amélioration constante apportée sur nos réseaux et la croissance de la Fibre. « Nos réseaux sont plus robustes et ont mieux résisté. Le réseau fibre a subi moins de dégâts que le réseau cuivre, et les clients ayant opté pour la fibre ont été globalement moins impactés que les clients sur les offres cuivre. » explique Nicolas Pergay, Directeur technique d’Orange Réunion Mayotte. Il ajoute : « La répétition des phénomènes météorologiques comme on l’a vu avec les pluies diluviennes de la tempête Candice qui a succédé assez vite au cyclone Belal peut rendre caduque les interventions initiales dans certaines zones. Nous restons mobilisés et prêts à réintervenir dès que possible et autant de fois que nécessaire. »

Orange rappelle que les Réunionnais sont appelés à signaler tout équipement endommagé sur la voie publique (poteau cassé ou penché, câble arraché ou armoire ouverte…) sur le site https://dommages-reseaux.orange.fr.

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Un quart des élèves réunionnais de 6e sont en surcharge pondérale

À l’occasion de la Journée mondiale de l’obésité le 4 mars prochain, L’ARS et l’académie de La Réunion ont mené une étude conjointe sur la corpulence des enfants en classe de 6ᵉ. Sur 1.700 élèves, presque un quart d’entre eux sont déjà concernés par le surpoids.

Météo de l’électricité : Passage au niveau rouge

La météo de l’électricité est actuellement en rouge, ce qui signifie que le réseau électrique est très contraint avec un risque de coupures préventives tournantes pour maintenir l’équilibre. EDF fait le point.