Faits-divers

Lycée Jean Hinglo: Il frappe et crache sur son enseignant qui a le nez cassé


Ce jeudi à 11h, un enseignant du lycée professionnel Jean Hinglo au Port a été frappé par un élève lors d’une séquence en atelier. Un autre enseignant, venu porter assistance à son collègue, a également été frappé par l’élève. 
 
Les faits sont assez stupéfiants. Le premier enseignant s'est fait tabasser et cracher dessus. Il a le nez cassé et s'est vu appliquer 8 jours d'ITT.

Les deux enseignants, accompagnés du proviseur ont porté plainte. Vêlayoudom Marimoutou, recteur de l’académie, condamne avec la plus grande fermeté cette agression et a pu s'entretenir avec le proviseur et les enseignants, afin de leur apporter tout son soutien. 

"La sécurité des enseignants et de l'ensemble des membres de la communauté éducative, comme la sécurité des élèves, sont une condition essentielle pour l’action éducative et d’enseignement", indique ce soir le recteur. 
 
L’équipe mobile de sécurité est mobilisée pour renforcer l’équipe de vie scolaire et animer des séquences d’échanges et de prévention dans les classes de CAP de l’établissement. 
 
Par ailleurs, un groupe académique sur le climat scolaire sera mis en place dans les prochains jours, afin de construire, avec les acteurs et partenaires de l’éducation nationale les conditions d’une redynamisation de la vie en milieu scolaire dans tous ses aspects, pédagogiques et éducatifs*, promet le rectorat.
 
*stratégie d'équipe, coopération, justice scolaire, prévention des violences, qualité de vie à l'école, coéducation, pratiques partenariales


Jeudi 29 Septembre 2016 - 18:28
Lu 18305 fois




1.Posté par cmoin le 29/09/2016 18:45
Toujours les portois.

2.Posté par lopoe le 29/09/2016 19:40
Le Port sa mem mem.

3.Posté par cmoin le 29/09/2016 19:47
Que des bons à rien dans cette ville.

4.Posté par prof le 29/09/2016 19:57
Pas bien du tout !
Il faut écouter et respecter les profs !
Le but du métier d'enseignant est que les élèves acquièrent les savoirs requis par l'Institution. Or, on sait que cette acquisition ne se fait nullement par "réception" d'une "transmission" de ces savoirs, mais par un travail de "mise à disposition" de ceux-ci, effectuée par l'enseignant, dont la véritable tâche consiste à réunir les conditions pour que les élèves les acquièrent. Encore faut-il qu'ils veulent apprendre !

5.Posté par valerie le 29/09/2016 20:24 (depuis mobile)
C''est une honte pour les parents !!!!!
Nana pou respect !!!!!!

6.Posté par valerie le 29/09/2016 20:26 (depuis mobile)
Ce sont des batards gate ,pourri ..........

7.Posté par Totoche le 29/09/2016 20:43
Les agressions sur les professeurs se multiplient.
Ordre est donné au sein des établissements de faire le moins de vagues possible.
Ces agressions sont banalisées au mieux... traitées par dessus la jambe au pire.
Un bureau des accidents au Rectorat qui peine à traiter les dossiers.
Des agressés qui se retrouvent face à eux-mêmes...

Sinon, circulez, y'a rien à voir!!!! Tout va bien dans le meilleur des mondes.

8.Posté par le taz le 29/09/2016 20:48
les résultats de l'impunité GENERALISEE par les gauchos LAXISTES et tous emprunts d'humanité....

et bien voilà les résultats merveilleux....

9.Posté par TAZ OPINION le 29/09/2016 20:59
Faits déplorables mais c'est le quotidien de pas mal d'enseignants de l'île. Il y a chaque jours des cas similaires mais ils sont le plus souvent passés sous silence.
grand bravo à ce proviseur qui, lui, soutient ces personnels.

10.Posté par Question pas bette le 29/09/2016 21:07
stratégie d'équipe, coopération, justice scolaire, prévention des violences, qualité de vie à l'école, coéducation, pratiques partenariales ????????? hi hi hi zot va recommencer ces bâtards

Direct sur chantier NRL en qualité de manœuvre pour 10 ans

11.Posté par Oscar DUDULE le 29/09/2016 21:22
les parents ont bien sur une grande responsabilité. Quant au rectorat, il reste à voir ce qu'il rester de vraiment réel après des déclarations comme toujours tonitruantes.
Ensuite il faut voir la réaction du chef d'établissement. j'espère qu''il ne va pas minimiser comme trop souvent ( heureusement pas toujours)

12.Posté par cmoin le 29/09/2016 21:26
Et les parents si il y en a?Marre de l'assistanat pour ses poules!

13.Posté par coco le 29/09/2016 22:42 (depuis mobile)
Juste la réalité au quotidien dans tout les services publics

14.Posté par Dazibao le 30/09/2016 02:52
Attendons de voir pour démêler le vrai du faux, tant certains professeurs peuvent être abuseurs, et le rectorat ouvrant le parapluie de la solidarité peut-être discriminant.

Quand un élève est frappé, le recteur monte t-il au créneau?

15.Posté par mirabel le 30/09/2016 03:12
C'est abominable et inadmissible. c'est grave et cela doit être sévèrement sanctionné par la justice. De plus en plus de violences dans les bahuts scolaires, c'est intolérable. ce type d'élève agressif et violent est un danger public pour la sécurité et la vie d'autrui, que ce soit au sein d'un établissement scolaire ou dans la vie civile.

16.Posté par polot le 30/09/2016 03:15
De la rincaille. dommage que l'équipe de mobile de sécurité n'était pas présente au moment de l'agression afin de l'éviter . Bon courage à l'enseignant qui a le nez cassé. Violent l'élève, c'est inadmissible. où allons-nous ?

17.Posté par orkland le 30/09/2016 03:19
ce cas est médiatisé, mais combien restent dans l'ombre et restent impunis.

18.Posté par Les étapes le 30/09/2016 03:19
Quelques grandes étapes :
- 1789 : effacement de la royauté pour la remplacer par la pourriture
- 1905 : loi sur la séparation de l'Eglise et de l'Etat
- 1968 : il est interdit d'interdire
- 1981 : assistanat pour tous
- 2007 : élection d'un gangster à la tête de l'Etat et acceleration de la decadence
- 2012 : idem que 2007 mais en pire
- 2016 : les français en général et les profs en particulier qui ont fait la promotion de tout ce qui précède continuent à récolter ce qu'ils ont semé et adoré

Je ne dirais pas "bien fait pour leur gueule" ...quoique

19.Posté par romain le 30/09/2016 04:03
de moins en moins d'éducation parentale avec souvent un seul parent (père absent, laxiste ou inexistant), des enfants rois livrés à eux-mêmes, certains même frappent leur mère qui ne réagit pas et se laisse frapper, faut pas s'étonner ensuite qu'ils agressent ou tabassent leurs enseignants, cela dit la mauvaise éducation parentale n'excuse pas les lâches agressions inadmissibles qui devraient être sanctionnés sévèrement.

20.Posté par pipo le 30/09/2016 06:11
"Les faits sont assez stupéfiants"

faites lui alors un test de dépistage!

21.Posté par Jean le 30/09/2016 06:23
Il faut le démonter, et lui faire ainsi constater que la violence amène la violence, que c'est douloureux, et inutile. On ne discute pas avec une bête.

22.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 30/09/2016 08:43
*C'est sûr qu'en "condamnant avec la plus grande fermeté" (!!!) on va changer les choses...

*Assez de ces phrases vides de sens, assez !

23.Posté par mi dit sake mi pense le 30/09/2016 08:53
seule solution: ré-ouvrir l'APECA! là bas va dresse à zot!

24.Posté par Y''en a marre le 30/09/2016 09:50 (depuis mobile)
Ce n''est pas parce que cest forcément au port qu''il faut mettre tout le monde dans le même panier
A Saint Denis il y a bien une jeune fille qui s''est jetée sur son professeur pour le frapper
Les lycéens de J-Hinglo ne viennent pas Tous du PORT !

25.Posté par Phoénix420 le 30/09/2016 09:54
Post 1. ou lire dan la marre café ou koué?Koman ou la fé pou reconnaitre ke cet acte la été commis par 1 originaire du 97420?Ou trop fort oté...Ou devré fé recrute kom "makro" la Loi oute grande finesse intellectuel va bien serve la société!!!

26.Posté par Zarin le 30/09/2016 10:33
Graine de violence (Blackboard Jungle) est un film américain réalisé par Richard Brooks, sorti en 1955 fondé sur un roman original de Evan Hunter.

Wikipédia

Pour ceux qui n'étaient pas nés en 1955 et les autres !...

27.Posté par @ post 18 le 30/09/2016 11:13
La schématique des problèmes de l'EN a été clairement exposé par le post 18. Je vais juste rajouter un peu vinaigre dans la sauce sialiste :


L'enseignement public est gangrené par des syndicats politisés.
On a sur ce site l'exemple parfait de ce genre de ringard stalinien préhistorique...
L'école publique est devenue une machine à crétiniser les masses. Les valeurs du travail
de l'effort et de la discipline y sont bafouées par l'exemple même que les enseignants ,
qui passent leur temps à se plaindre ou à être en maladie, donnent au jeunes.
Alors on nous rebâche toujours la même rengaine , le manque d'effectifs et les classes
surchargées. On nous explique que les enfants sont devenus incontrôlables , que c'est la faute des parents qui font tout faux...EUX ne sont jamais responsables de rien...
Cette corporation d'incapables mène le pays à sa perte . Il suffit de voir le niveau de chômage chez les jeunes , en particulier ici à la Réunion , où ces rigolos sur-rémunérés qui sont censés éduquer nos enfants se soucient plus de leurs piscines ou de leur prochain voyage que de s'occuper de faire leur travail .
Et en attendant , ce gouvernement de profs organise une masturbation intellectuelle géante
pour finir par donner ce que les syndicats exigent : des effectifs suplémentaires que les contribuables de ce pays en quasi-faillite vont devoir financer de gré ou de force !

28.Posté par kaf974 le 30/09/2016 11:23
Je condamne les actes de cette jeune personne si les faits sont avérés.
Je n'aime pas les profs pour avoir déjà entendu maintes fois dans des salles de professeurs leur avis racistes à propos des réunionnais, me prenant moi aussi pour une de leurs, ayant le langage de la goyave de France et de navarre et le faciès non métissé (et pourtant je le suis mais la pa sort métissé)
A peine arrivés, ne comprenant rien à notre culture et notre langage nous sommes assimilés à de la sous population assistée.
Des profs venus profiter de notre soleil, notre générosité, notre tolérance et de la sur-rémunération.
peut être ne le sont ils pas tous mais y en a marre, de cela, vous me dégoûtez.
entendu dans une salle " je ne vais pas leur apprendre victor hugo, ça sert à rien, ils ne comprennent ne rien" et j'en passe, je "ramasse" les anecdotes et les ressortirai un de ces 4 ! y a de quoi fulminer et même agir....

29.Posté par Zarin le 30/09/2016 12:05
@28.Posté par kaf974 le 30/09/2016
"Des profs venus profiter de notre soleil, notre générosité, notre tolérance et de la sur-rémunération..."

OUI ! des peigne-culs !!!

30.Posté par marie le 30/09/2016 12:53
Sa s est education des parents. Trape se marmaye exclusion definitif. I di juda i crache su moune. Ds kel monde on vie le respect de chacun envers l autre. Sa nexiste plus. Pour ce garcon sa set la faute des parents. Si on laver eduquer correctement il en saurer pa la. Kartier o port . On imagine pas et vu les personnes qui habitent la bas.sa m etonnerez pas. Apre pour post 29 tt personne qui bosse qui etudient depuis la maternelle jusko etudes merite son boulot. Fo arretez critiquer et etre jaloux. Si ojourhui ils ont leur boulot. Ils ont travailler pour sa .fo arrtezde se plaindre et emmerder les otres. Fallez bossez comme ts lesgens qui ont eu leur boulot.

31.Posté par marie le 30/09/2016 12:53
Pour post 28 et 29

32.Posté par Tchikeune le 30/09/2016 14:59
15.Posté par chikun et alabastille (rires) le 05/04/2012 16:56 | Alerter
Voila le résultat du noyautage de l'éducation nationale par «le nivellement par le bas »(expression édulcorée pour ne pas être censuré)(rires). Les jeunes sortent de l'école sans éducation, sans politesse. Ils ne savent que critiquer les patrons et les riches comme tous ces syndiqués abreuvés de haine et d'injures envers un système qui les nourrit grassement pour un petit travail tranquille, sans risque de licenciement et plein de vacances, d'arrêts de travail et de grèves.
A quand la reprise en main d'une jeunesse dévoyée au profit de privilégiés sectaires , haineux ,intolérants, anti zoreys et surtout à côté de leurs pompes ?

33.Posté par jean claude payet le 30/09/2016 19:14
lavenir noot pei

34.Posté par Zozossi le 30/09/2016 19:41
Les incidents de ce genre ne peuvent que se multiplier et s'aggraver.
A quelque chose malheur est bon : le prof moyen, électeur ravi de tout ce qui a provoqué cela, est tellement imperméable à la réalité qu'il ne comprendra qu'en en prenant plein la gueule.

Tant qu'il n'aura pas été tabassé, volé, violé, il refusera d'admettre que ces monstres sont ses propres enfants, et que leurs agissements sont l'œuvre d'un enseignement dévoyé.

Et encore!

On connaît ce cas récent d'une bobotte écolo allemande, évidemment kollabotte de l'invasion subie par son pays, violée par des envahisseurs, qui a d'abord menti à la police et nié le viol pour… ne pas "stigmatiser" ses chouchous et "faire le jeu de l'extrême droite" !

Il faudrait donc remettre le couvert pour que les plus réfractaires à la vérité commencent à entrouvrir les yeux…

35.Posté par Triste réalité le 30/09/2016 22:17
Poste 18 : il manque une étape :

- 1974 API par Giscard d'estaing pour la Réunion... C'est à partir de là qu'à commencer tous ces problèmes... bien avant 1981, des voix pour sauver VGE...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales