Faits-divers

Girod de Langlade sera jugé le 29 mai


Girod de Langlade sera jugé le 29 mai
Le 29 juin, Paul Girod de Langlade comparaîtra devant le tribunal correctionnel de Créteil pour "injures publiques envers un particulier en raison de son appartenance religieuse, raciale ou ethnique". Il risque jusqu'à six mois de prison.

L'affaire avait été révélée par Zinfos974 et avait eu un retentissement national. Le 31 juillet 2009, une plainte est déposée contre l'ex-préfet Paul Girod de Langlade, à l'époque coordonnateur des Etats généraux de l'Outre-mer, pour des propos tenus à Orly où l'ex-préfet avait déclaré : "On se croirait en Afrique" et "il n'y a que des noirs ici", au cours d'un simple contrôle douanier (lire ici ).

Des propos qui avaient déclenché une énorme polémique, notamment entre Girod de Langlade et Brice Hortefeux, ministre de l'Intérieur. Ce dernier avait suspendu le haut fonctionnaire avant sa mise à la retraite d'office décidée en Conseil des ministres. Paul Girod de Langlade avait alors accusé le ministre de "vouloir se refaire à bon compte une virginité de parfait antirasciste".
Jeudi 29 Avril 2010 - 11:46
Benjamin Postaire
Lu 1759 fois




1.Posté par JUBILATION le 29/04/2010 11:46
Que la Justice passe !!!

2.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 29/04/2010 12:41
On aurait préféré une instruction faisant état, en même temps) des manipulations de ceux qui ont accepté de faire passer sous silence des sujets majeurs en tant que rapporteurs(euses), dont certains(aines) sont aux affaires depuis grace a leurs trahisons (habituelles semble t'il)...

Grâce aussi, il faut le dire, aux complicités des Télévisions Locales obtuses...

Voir Massacre Sociale, Educatif et Judiciaire des Enfants et Pères
Voir PARITE INFEMME DANS L'OUTREAU MERE...
**********************************
a ce sujet:
> Ceci est un accusé de réception pour le courrier électronique envoyé à richard.boisson@reunion.pref.gouv.fr.
à: "BOISSON Richard"
de : tontonpio@wanadoo.fr
du 29/03/10 06:29 Accusé de réception (affiché) - Saisie Ss Préf Boisson / Enfants Pères 2
2 document.write (FILES);fichier(s) MDNPart2.txt , MDNPart3.txt
******************************************

1ere Relance a l'attention de
Monsieur le Sous Préfet à la Cohésion Sociale, a L'EGALITE DES CHANCES,
aux DROITS DES ENFANTS Monsieur Richard-Daniel Boisson,
Ile de la Réunion 974, Tél: 0262 40 78 73, mail: "richard.boisson@eunion.pref.gouv.fr
*******************************************

Décidément, vous admettrez que depuis 2004, le SILENCE MAINTENU par TOUTES LES INSTANCES Sociales, Éducatives et Judiciaires ne peut plus être un concours de circonstances, mais plutôt d'obstruction systématique...

3.Posté par fiuman le 29/04/2010 12:57
"où l'ex-préfet AURAIT déclaré : "On se croirait en Afrique" et "il n'y a que des noirs ici", au cours d'un simple contrôle douanier"

tant que le jugement n'est pas donné il faut utiliser le conditionnel!

4.Posté par HD le 29/04/2010 13:59
Il semblerait que la justice ainsi que la Halde à la Réunion doivent consulter rapidement un Otorhinolaryngologiste, car quid des propos raciste de Mr Robert (fils de) proférés devant témoins à l'encontre d'un journaliste du JIR?
Il est vrai que la ce n'était qu'un "#à@!!~!& de Z'oreys qui se faisait insulter ...

5.Posté par Jihelgé le 29/04/2010 14:20
Brassens chantait : "quand on est C.. on est C.."

et ben voilà, assume maintenant mon gars !
si j'étais juge et si j'étais sadique, je l'enverrai en résidence obligée dans un pays d'Afrique équatoriale ou alors à Soweto !!!

6.Posté par etjosedire le 29/04/2010 14:31
Et s'il avait dit: "il n'y a que des blancs ici (alors que tout un chacun pouvait voir qu'ils étaient tous noirs) on se croirait en Suède" aurait il été sanctionné pour racisme au second degré ?

Soit les noirs assument leur couleur et auquel cas qu'on fiche la paix à ce préfet; soit ils n'assument pas et auquel cas il faudrait leur conseiller de consulter un bon psy.

Quand feu Omar Bongo titrait son livre :"Blanc comme nègre" pourquoi les blancs n'ont ils pas porté plainte ?

A force de ne vouloir voir des attaques entre couleurs que dans un seul sens , ceux qui s'en plaignent seront encore dans 10 siècles toujours entrain de développer et d'exprimer leurs complexes d'infériorité.

A ce rythme on aurait pu aussi penser que Popol voulait attiser ces distinctions avec sa MCUR. Personne n'avait songé à lui appliquer les rigueurs de la loi !

7.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 29/04/2010 15:15
6. Il y a une différence de contexte. Là, selon les agents d'Orly, il y avait clairement volonté d'insulter en utilisant les préjugés racistes. Quand Bongo utilise le mot "nègre", il fait preuve d'ironie, pas d'insulte.

8.Posté par kréol en péi chti le 29/04/2010 16:09
il est logique de condamner des propos "racistes", mais...

je ne suis pas la seule à noter... que malheureusement on condamne (presque) toujours le racisme de façon univoque :
le "blanc" contre le "noir" (ou l'arabe, ou bref celui qui serait considéré comme l'inférieur du coin).

quid du racisme existant depuis très longtemps du "noir" (ou autres coloris péi) contre "blanc" (ou assimilé !) est-il jamais dénoncé ? NON...
et c'est bien là que le bât blesse...
on ne peut se prétendre anti-racisme en ne regardant que d'un côté. En faisant cela on est soi-même raciste... envers toutes les personnes souffrant de cet autre racisme, celui du "sale zorey", "sale blanc" et je vous fait grâce des insultes les plus pathétiques entendues, si ce n'est subies.

que ce monsieur soit condamné pour son délire est une bonne chose, mais il faudrait par ailleurs reconnaître l'existece de TOUTES formes de RACISME.
notamment sur l'île de la Réunion,
où jamais je n'ai pu compter une semaine sans essuyer des insultes racistes, oui, moi la blanche...qui n'avait rien demandé à personne et surtout pas d'être affublé de cette peau si laiteuse qu'on ne peut bronzer.

:)

un peu de tolérance à la Réunion serait de bon ton.

9.Posté par Tcherno-Bill le 29/04/2010 16:56
au tribunal ce sera Girod de l'Engueulade, BIEN FAIT !

10.Posté par etjosedire le 29/04/2010 18:44
Post 8: Une bonne cure de Paraminan 500 et vous bronzez.

D'accord avec vous sur le racisme sournois local.

11.Posté par Citoyenne écoeurée le 29/04/2010 19:35
Ayant été moi-même victime de propos racistes l'an dernier ici à La Réunion, par un prof de l'Educ Nationale, j'attends toujours le Tribunal de police qui devait avoir lieu...! et toujours rien! A se demander s'il y a une justice pour tout le monde! Je ne suis pas 'fonctionnaire' moi! Et les 'profs' se sont bien protégés grâce aux 'amis' et 'privilèges'...

12.Posté par orange mekanik ta mére le 29/04/2010 20:18
Il semblerait que la justice ainsi que la Halde à la Réunion doivent consulter rapidement un Otorhinolaryngologiste, car quid des propos raciste de Mr Robert (fils de)



Pour la Halde c'est en bonne voie, je leur ai signalé le cas (n'ai pas porté plainte en personne car non concerné directement....) et j'ai eu confirmation par courrier que c'était enregistré.
On verra s'ils se saisissent du dossier, s'ils se déballonnent j'ai déjà contacté une asso anti raciste spécialisée dans l'albophobie.



100 pour 100 d'accord avec le post 8...je lui conseille de se rapprocher d'assos spécialisées dans la lutte contre le racisme anti blanc, les assos gauchos anti racistes ayant fortement tendance à dénier le racisme anti blanc, quand elles ne l'encouragent pas !


Ci-joint le lien d'un livre qui démonte les mécanismes du racisme anti blanc.

http://www.racismeantiblanc.bizland.com/livre/index.htm

13.Posté par orange mekanik ta mére le 29/04/2010 20:37
6. Il y a une différence de contexte. Là, selon les agents d'Orly, il y avait clairement volonté d'insulter en utilisant les préjugés racistes. Quand Bongo utilise le mot "nègre", il fait preuve d'ironie, pas d'insulte.



Sacré Pierrot junior, l'archétype du naïf bobo gaucho pour qui le noir est par définition victime et le blanc forcément raciste !
Autant il est prompt à excuser le dictateur sanguinaire Bongo, pas une seconde il n'imaginera ou admettra que langlade ait pu tenir ces propos par ironie.. !


Quelques exemples" d'ironie " d'un autre dictateur.


"Les Blancs ne sont pas des Etres Humains"
Joseph Msika, vice président du Zimbabwe


A un groupe d'écoliers:
" L'homme blanc est ici comme le second citoyen : vous êtes en numéro un. Il est numéro deux ou trois. C'est ce qui doit être enseigné à nos enfants."
Robert Mugabe


Sur les Blancs:
"Les Blancs sont des escrocs et des fraudeurs"
Robert Mugabe


Sur les Blancs
"Ces escrocs, nous en avons hérité comme une part de notre population"
Robert Mugabe

Sur les Blancs
"Nous ne pouvons attendre d'eux qu'ils s'améliorent, qu'ils soient d'honnêtes gens et une communauté honnête, somme toute"
Robert Mugabe

Sur les Fermiers blancs
"Si les fermiers ne peuvent vivre dans l'harmonie (...) nous leur demanderons de quitter notre pays dans l'harmonie''
Robert Mugabe



Un bon fermier blanc est un fermier mort,.... ça fait longtemps que je n'ai pas bu de sang de blanc etc etc........................................MDR l'ironie......!!!

14.Posté par OZAK le 29/04/2010 20:52
1.Posté par JUBILATION le 29/04/2010 11:46

Que la Justice passe !!!



Je suis d'accord avec vous JUBILATION mais le problème c'est qu'elle porte une burka et çà pose le problème d'un jugement aisé ( à l'identique de gêne de conduite aisée), empêchant qu'elle passe comme il faudrait.

15.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 29/04/2010 21:29
13. La confusion ne vous aidera en rien à faire valoir votre point de vue. Je ne dis pas que le racisme anti blanc n'existe pas, je dis que l'appréciation du caractère raciste d'une phrase ne peut se faire sans une analyse du contexte et de l'intentionalité. Quand Bongo intitule un livre "blanc comme nègre", cette phrase en soi n'est pas à caractère raciste puisqu'il paraît évident, compte tenu du contexte, qu'il ne souhaite pas insulter ou dégrader les noirs. Ca ne le décharge pas, en revanche, d'éventuels autres propos racistes à côté.

Les propos de Mugabe que vous rapportez sont, en revanche, clairement destinés à créer une hiérarchie des races et/ou à insulter un groupe racial en tant que tel. Ils sont donc racistes.

Dans le cas Girot de Langlade, ses propos étaient, selon les témoins de la scène, "il n'y a que des noirs ici , on se croirait en Afrique" , dans le cadre d'une dispute relative au non respect des consignes de sécurité. Il s'agit donc clairement, dans ce contexte, de la volonté de blesser en utilisant l'origine ethnique;

16.Posté par nicolas de launay de la perriere le 29/04/2010 22:46
que penser alors des propos d'hortefeux..c'etait de la plaisanterie entre ump_iste? un peu comme brown qui traite sa concitoyenne de sectaire...et qui s'en excuse...

17.Posté par PROTEGER PAR L'ETAT le 30/04/2010 09:29
Il n'a rien a craindre, c'est comme les procureurs ils sont intouchables, et peuvent composer avec les chefs d'entreprises voyous

18.Posté par citoyen le 01/05/2010 10:05
- 16.Posté par nicolas de launay de la perriere le 29/04/2010 22:46

Tout à fait d'accord... Et c'était pire, ou ça pouvait être interprété de façon pire, le propos d'Hortefeux.

Il se dit tous les jours des propos racistes de tous bords... Personne n'en parle.

Là c'est un préfet, oulala, et en plus qui avait été désigné "coordinateur local pour la Réunion des États généraux de l'Outre-mer" , ça va faire vendre les journaux et ça pourra être utilisé par certains gouvernants pour peaufiner ou redorer leur image dans l'opinion publique ...

Chouette, lançons le pavé dans la marre et engageons des poursuites.... On est sûr qu'il y aura un paquet de monde pour rebondir sur le sujet (comme la religion, on agite le chiffon rouge, et hop, l'opinion publique - taureau fonce dans le tas...)!


- Sur le fond, sans les approuver du tout, et sans prendre parti, il me semble que les propos QUI AURAIENT ETE tenus (on n'en est même pas sûr) par ce Préfet ne sont pas si insultants que ça:

"On se croirait en Afrique" et "il n'y a que des noirs ici"

Y'a bien pire en matière de propos raciste... Est-ce suffisant en droit pour qu'il soit condamné? Ses propos marqueraient le non respect des personnes, mais de là à parler d'"injures".... Hum, je suis un peu sceptique là...

A la limite, n'était-ce pas un propos (s'il est vrai) dirigé contre l'Etat et ses actuels gouvernants pour stigmatiser son économie...?


- Je conseille vivement la lecture de l'article de Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Girot_de_Langlade) qui n'est certes pas une référence absolue, mais n'est pas non plus une source non fiable.

Il n'est même pas sûr que le Préfet ait tenu de tels propos..... Une hôtesse d'AF confirme qu'il n'aurait rien dit de tel.

Pour ma part, en passant à Orly ou Roissy, j'ai pu noter la nervosité de certains agents de sécurité, et leur presque total manque d'amabilité... Je me pose des questions..


Conclusion

Même si ce préfet a déjà tenu des propos un peu racistes (contre les gens du voyage en 2002 et 2006, mais il a été "blanchi" par la justice par la suite), ce qui est incompatible avec son fort devoir de réserve, cette affaire sent l'affaire montée en épingle, par les médias et les politiques, et en beauté encore...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales