Société

Agressions autour du Lycée Moulin Joli: Des parents d’élèves montent au créneau

Alors qu'une pétition avait été lancée en octobre dernier, des parents d'élèves tirent à nouveau la sonnette d'alarme.


Depuis plusieurs mois, des parents d’élèves s’inquiètent de violences aux alentours du lycée Moulin Joli de la Possession. Le 28 octobre dernier, une pétition adressée au procureur de la République et à la mairie de la Possession était lancée pour revendiquer une sécurisation de la zone.

Constatant de nouvelles agressions les jours derniers, la pétition a été mise à jour ce jeudi. "La mairie doit prendre au sérieux l'insécurité du quartier Moulin Joli. Nous avions demandé de la vidéo surveillance comme moyen de dissuasion, où en est le dossier ?" y écrit le père à l'initiative de cette action.

"Un comportement irresponsable"

"Le procureur ne nous a pas répondu, nous avions demandé des peines exemplaires pour les prédateurs qui rodent autour du lycée, rien n'a été suivi d'effet... Les auteurs de l'agression de l'an dernier ont récidivé la semaine dernière avant de se faire arrêter", poursuit-il.

Egalement en colère, un autre parent d’élève reproche à l’établissement scolaire un comportement "irresponsable". "Alors que mon fils était en retard à cause d’embouteillages, il s’est vu refuser le droit d’entrer dans le lycée. J'ai dû intervenir avec insistance pour qu'il ne reste pas dehors. Ce n’est pas normal quand on connait le danger qui règne aux alentours", s’indigne-t-il.

A ce jour, la pétition a récolté plus de 750 soutiens. Elle vise les 1000 signatures. 
Vendredi 26 Février 2016 - 14:47
Lu 3409 fois




1.Posté par graces le 26/02/2016 12:34
encore in comerage la di la fe du cotes des hommes politique

2.Posté par Amédi le 26/02/2016 15:34
Les victimes doivent se réjouir de l'inefficacité de la justice?!

3.Posté par Pamphlétaire le 26/02/2016 19:58
"Alors que mon fils était en retard à cause d’embouteillages, il s’est vu refuser le droit d’entrer dans le lycée. J'ai dû intervenir avec insistance pour qu'il ne reste pas dehors. Ce n’est pas normal quand on connait le danger qui règne aux alentours", s’indigne-t-il.

C'est incroyable comment les dirigeants du lycée interviennent pour la défense des élèves...Est-ce un mauvais élève? L'instruction est une chose pour posséder la fonction de dirigeant, de proviseur et l'intelligence ne dépend pas de l'instruction et ne s'évalue pas avec des diplômes...On peut être instruit et être d'une intelligence piètre. De plus, avoir un poste de direction indique la marche à suivre, commander, prévoir, prendre de bonnes décisions...Ici, c'est le mont-de-piété pour ne pas écrire autre chose qui serait censuré...
Parents et élèves vous êtes lâchés, abandonnés, au triste sort d'être à la rue avec les mauvais, ne pouvant être mis à l'abri...Décadence, imposture, tragédie que l'on fait subir à des élèves : peut-être pour les former à devenir meilleur ou mauvais à la veille de leur entrée dans la vie active...

4.Posté par Kaiinoa888 le 26/02/2016 21:06
Au secours! Sollicitons nos ECO-GARDES au moins avec eux plus de délinquants aux abords des lycées! Heuuuu, non plus de braconniers!☺😊☺

5.Posté par Sonmama le 26/02/2016 21:35 (depuis mobile)
Faut bien former Lez futurs caniards. Cher a la réunion....

6.Posté par Possessionnaisdésabusé le 26/02/2016 21:57
J'ai été élève dans ce lycée de 2001 à 2003 et ces cas d'agressions nous inquiétaient déjà en tant que lycéens. Nous n'avons jamais vu la moindre action préventive de la part d'une quelconque autorité. Les années passent les responsables changent (mairie, création du poste de gendarmerie 800m plus haut) et rien ne change il faut croire.
Continuons à subir les abus de certains privilégiés en "haut" de l'échelle et en "bas" également. Nous sommes au milieu suant corps et âme pour se faire un trou et prenons toujours tous les coups sur la tête.

7.Posté par Totor le 27/02/2016 09:47
Le proviseur de ce lycée comme beaucoup d'autre sont carriériste et bien qu'ils ont les mains lies par l'administration, il ne vont pas de prendre le risque d'appliquer des mesures qui vont arrêter ces exactions.
Les voyous sont connus, un petit retour de bâton contre eux règlerait la situation. J'en suis !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales