Revenir à la rubrique : Météo

Vigilance fortes pluies/orages sur l’Est et le Sud-Est pour la nuit prochaine

Une dégradation pluvieuse et potentiellement orageuse est prévue affecter la façade orientale de notre île dans le courant de nuit prochaine. En conséquence, Météo France a émis un bulletin de vigilance fortes pluies/orages valable à compter de ce samedi 19h00.

Ecrit par – le samedi 10 février 2024 à 15H00

ÉDIT de 16h45 : lors de la mise à jour de 16h00, Météo France a fait évoluer la vigilance fortes pluies/orages : ORANGE sur l’Est et le Sud-Est, JAUNE sur le Nord

 

Si cette journée de samedi a démarré sous un ciel maussade mais finalement peu pluvieux, les choses devraient évoluer « défavorablement » dans les prochaines heures. Comme nous l’évoquions dans notre article d’hier, l’alizé de secteur est qui affecte actuellement La Réunion va se faire généreux en humidité dans le courant de soirée et nuit prochaines, particulièrement sur la façade est de notre île (NB : ces pluies pourraient déborder sur d’autres secteurs sans prendre pour autant une ampleur valant vigilance, du moins selon la prévision actuelle).

Cumuls de pluie simulés pour les prochaines 24h par le modèle AROME Océan Indien

A priori sans caractère exceptionnel pour la saison, les cumuls de pluie attendus ces prochaines 24h devraient tout de même être de nature à générer des crues sur les différentes ravines et rivières des zones exposées. Cela est d’autant plus prévisible, dans un contexte de sols encore gorgés d’eau après ce mois de janvier épique. Attention donc aux éventuelles submersions de radiers et inondations de berge…notamment si vous bivouaquer en bord de rivière cette nuit et demain. A noter également, un petit risque orageux qui accompagnera ces averses nocturnes, mais il ne devrait toutefois pas être l’élément le plus remarquable.

Dans ce contexte, Météo France a donc émis une vigilance JAUNE fortes pluies/orages pour les régions Est et Sud-Est à compter de ce jour 19h00 : https://vigilance.meteofrance.fr/fr/la-reunion
Soyez attentifs à l’évolution des conditions si vous êtes dans les zones concernées par cette vigilance.

Un retour à des conditions plus agréables est attendu en matinée de demain, dimanche.

Thèmes : actusmeteo974
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Choupette
19 jours il y a

Pourquoi à nous dans l’ouest, non ?
Toul temps rien n’a point pou nous !

Dans la même rubrique

Futur Filipo maintient le suspens jusqu’aux derniers instants

Un système dépressionnaire menace toujours de se former dans les prochains jours dans la zone. Mais les conditions climatiques dans l’océan Indien ne permettent pas pour l’instant de prévoir avec beaucoup de précision la naissance d’une tempête. Elle pourrait survenir dimanche comme au début de la semaine prochaine, mais les experts expliquent que beaucoup d’incertitude plane encore pour l’instant.

Nouvelle cyclogenèse : future tempête ou vrai « zef kler » ?

En cette deuxième partie de semaine aux conditions météo plus calmes, nous allons nous intéresser de manière un peu plus assidue (quitte à parler un peu technique) à la cyclogenèse attendue au cours du week-end. Cela va être d’autant plus intéressant que le risque pour Les Mascareignes parait, à l’heure actuelle, quasi nul. Ce sera donc juste pour comprendre et pour le fun 😉

Futur Filipo devrait être plutôt « modéré »

Selon le Centre météorologique régional spécialisé de Météo France, la zone sous surveillance depuis le début de la semaine pourrait voir la naissance d’une tempête ce week-end ou en début de semaine prochaine. Le système dépressionnaire qui se formerait devrait rester à un stade modéré et pourrait plutôt concerner la Grande Île après avoir transité au Nord des Mascareignes.

Vers des conditions plus sèches et une nouvelle cyclogenèse

Après une nuit dernière très arrosée sur l’Est et le Nord, La Réunion va retrouver pendant quelques jours des conditions météo agréables. On surveillera quand même, du coin de l’œil, la potentielle émergence d’un nouveau phénomène dépressionnaire au nord de l’île 😉