Revenir à la rubrique : Politique | Sport

Ste-Marie : La mairie fait le point sur la situation de l’USSM

La mairie de Sainte-Marie s'exprime dans un communiqué suite au conflit entre les licencés de l'USSM et le président du club. La majorité rappelle être à jour de ses obligations envers l'organisation sportive.

Ecrit par N.P. – le lundi 11 décembre 2023 à 20H19

Communiqué

Les médias ont fait écho aux récentes réclamations des licenciés et des joueurs de l’USSM à l’encontre de M. André M’Voulama, président du club.

La municipalité de Sainte-Marie tient à rappeler qu’elle est à jour de ses obligations envers le club.
Il convient également de rappeler que malgré les difficultés financières, la collectivité a consenti à l’USSM une subvention de 130.000 euros. Cet effort de la collectivité est évidemment conditionné par la présentation par M. le président de documents attestant du  bon usage de ces financements, notamment le bilan financier 2022 certifié conforme.
Malgré plusieurs relances en date des 27 février 2023 et du 8 août 2023, le président de l’USSM André M’Voulama n’a pas à ce jour présenté les documents demandés.
Dès lors, la commune ne saurait accorder au club le solde des subventions en cours, ni consentir une subvention pour l’année 2024.
De plus, les licenciés du club ont fait part par voie de courrier envoyé ce jour de nombreux manquements imputés à M. André M’Voulama à ses obligations, tant à l’égard des licenciés que des joueurs. Face à la gravité des faits évoqués, la municipalité se réserve la possibilité d’exercer toute voie de droit conforme à ses intérêts.
Nous tenons à rappeler que le bien-être des jeunes sportifs, l’intégrité de la gestion sportive et le respect des engagements financiers constituent des priorités pour notre commune.
Thèmes : Sainte-Marie
S’abonner
Notification pour
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Eluard
2 mois il y a

Triste histoire. L’USSM était à l’époque la machine des Lagourgue. Finissons-en ! Pensons à notre jeunesse et repartons sur de saines bases !

St Sulpice
Répondre à  Eluard
2 mois il y a

L’époque Trules c’était pas un club c’était un véritable exemple de ce qu’il ne faut pas faire !

Marien
2 mois il y a

Bravo il était temps. il faut changer la gouvernance de cette équipe c’est une catastrophe

Mangé cochon
Répondre à  Marien
2 mois il y a

Marien, surtout en finir avec la secte Lagourgue-Sitouze

lol
Répondre à  Marien
2 mois il y a

Ce président doit payer ses dettes avec la subvention dédiée …

DanVid.Com
2 mois il y a

Commence déjà par mettre un panneau d horaire sur le stade du centre ville c la moindre des choses …les employés y éteins les lumières à leurs grès.

rougail974
2 mois il y a

C’est chaud

Kevin Mbapouille
2 mois il y a

Vive la Dynamo !

Supporter
1 mois il y a

Sainte Marie i fé pitié y fo rode l’association l’abbé Pierre aster.

Dans la même rubrique

Édouard Philippe : « L’école est la priorité numéro 1 »

Pour sa deuxième journée sur l’île, Édouard Philippe s’est rendu dans le Sud pour y rencontrer les maires du Tampon et de Saint-Pierre. Dans la capitale du Sud, l’ex-Premier ministre a pu découvrir le projet Cayenne mené par l’ADAPEI et sa mission envers les jeunes porteurs de handicap.

Edouard Philippe affûte sa droite et sa gauche pour 2027

Le combat politique pour 2027 s’ouvre déjà sans le dire. L’ancien Premier ministre Edouard Philippe poursuit son tour de France des régions en tant que président de son parti Horizons. Depuis ce mardi, il part à la rencontre des élus et acteurs socio-économiques réunionnais pour se faire un aperçu des réalités locales, lui qui n’avait pas eu l’occasion d’effectuer un déplacement lorsqu’il était locataire de Matignon. Ce mercredi matin à Montgaillard Saint-Denis et aux côtés de l’adjointe Brigitte Adame et du coach Didier Wullschleger, le maire du Havre a enfilé les gants de boxe au moment de découvrir le travail mené en faveur des jeunes de l’association EPA (Ecoute-moi, Protège-moi, Aide-Moi). Sur des images de Pierre Marchal de l’agence Anakaopress.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial