Revenir à la rubrique : Faits divers

St-Pierre: 1.500 euros d’amende requis contre le circonciseur marron

Le tribunal de Saint-Pierre a requis 1.500 euros d’amende contre le « prêtre guérisseur » mahorais qui a pratiqué des circoncisions marrons sur quatre enfants en 2012. Le délibéré sera rendu le 10 juin prochain. Reportée du 10 janvier au 11 février pour être de nouveau renvoyée au 8 avril, l’affaire des circoncisions marrons s’est enfin tenue […]

Ecrit par – le mercredi 09 avril 2014 à 06H55

Le tribunal de Saint-Pierre a requis 1.500 euros d’amende contre le « prêtre guérisseur » mahorais qui a pratiqué des circoncisions marrons sur quatre enfants en 2012. Le délibéré sera rendu le 10 juin prochain.

Reportée du 10 janvier au 11 février pour être de nouveau renvoyée au 8 avril, l’affaire des circoncisions marrons s’est enfin tenue hier au tribunal de Saint-Pierre.

Attendu devant la barre pour s’expliquer, l’auteur de ces actes illégaux en dehors d’un cadre médical sécurisé ne s’est pas présenté au tribunal.

En décembre 2012, trois enfants âgés entre 4 et 7 ans sont accueillis en urgence à l’hôpital de Saint-Pierre pour une hémorragie au niveau du sexe. Ils ont subi une circoncision à vif et sans les règles élémentaires d’hygiène, avec un simple canif.

Quelques heures après leur admission, leur état de santé n’inspirait aucune crainte mais la médiatisation de ce fait divers a eu pour conséquence de rappeler que ces pratiques « marrons » mêlant raisons hygiéniques et religieuses perdurent en dehors du cadre de la médecine.

A l’époque, l’avocat du prévenu avait tenu à souligner que ce fait divers n’était autre qu’« un acte isolé ». « A la Réunion et en France, les circoncisions se font dans un cadre médical et il est regrettable que cela ait été fait en dehors de ce cadre », soulignait Me Ali Mihidoiri. L’auteur des faits connaîtra la décision définitive du tribunal le 10 juin.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Tentative de meurtre au carré cathédrale : Avant son jugement en appel, le suspect souhaite retrouver la liberté

Un acquittement pour tentative de meurtre « incompréhensible » selon le parquet général qui a fait appel de la décision de la cour d’assises prononcée en septembre dernier. Julien G. est poursuivi pour avoir planté une lame dans la carotide d’un touriste suite à une discussion animée sur fond d’alcool avec des touristes en décembre 2020 au centre-ville de Saint-Denis. Il souhaite attendre son nouveau procès en liberté.

Tentative de féminicide : L’auteur des coups de feu est décédé

Un drame s’est produit ce mercredi à Sainte-Marie aux alentours de 14 heures. Un quadragénaire a tiré sur sa compagne avec un fusil avant de retourner l’arme contre lui. La victime, âgée de 48 ans, a été transportée au CHU de Saint-Denis en état d’urgence absolue.  L’homme, gravement touché, est mort.

Maltraitance animale : Un individu interpellé et placé en garde à vue

Mercredi 28 février 2024, un individu défavorablement connu des services de police pour des faits de maltraitance envers les animaux a été interpellé. Il avait été filmé, en décembre dernier, alors qu’il frappait sa chienne avec un bâton sur son balcon. Placé en garde à vue, l’auteur devra répondre de ses actes devant le tribunal judiciaire, indique la Police Nationale de La Réunion sur sa page Facebook.

Ste-Suzanne : Les gendarmes mettent fin à une série de cambriolages

Le 26 février 2024, les enquêteurs de la Brigade Territoriale Autonome (BTA) de Sainte-Suzanne ont élucidé 4 cambriolages dont 3 concernant des écoles élémentaires. Les militaires de la compagnie de Saint-Benoit ont interpellé deux individus dont l’auteur principal a reconnu les faits.

Ste-Marie : Une femme gravement blessée par son compagnon

Un homme a tiré sur sa compagne à Sainte-Marie ce mercredi. L’individu s’est par la suite infligé une blessure. Les deux ont été transportés dans un état grave au Centre hospitalier universitaire de Félix Guyon à Bellepierre.