Revenir à la rubrique : Animaux

Rouky, le royal bourbon trouvé paralysé à Bras Panon, a vécu quelques jours heureux

​Près de deux semaines après avoir été trouvé dans la rue à Bras Panon, le royal bourbon baptisé Rouky est mort subitement, au plus grand étonnement de sa famille d’accueil.

Ecrit par 1639 – le samedi 29 avril 2023 à 09H25

Il n’aura vécu que quelques jours de tendresse dans un foyer accueillant. Le petit Rouky, royal bourbon paralysé comme nous vous le racontions le 14 avril, s’en est allé brutalement ce dimanche 23 avril d’une hernie diaphragmatique. 

Les signes timides de rétablissement d’une activité moteur des pattes arrières laissaient pourtant présager de bonnes nouvelles mais c’était sans compter les blessures infligées par son ancien propriétaire. 

Au moment du diagnostic mi-avril, la clinique vétérinaire l’ayant pris en charge avait prévenu qu’une évolution, positive comme négative, pourrait intervenir sous quinze jours. C’est malheureusement le deuxième scénario qui s’est dessiné.  

« Sa mort a été un choc pour toute l’équipe. Rouky avait une fracture d’une vertèbre lombaire qui pinçait sa moelle épinière due aux coups qu’il avait reçus. Il était paralysé, sous traitement corticoïdes, en rééducation chez sa formidable famille d’accueil. Les deux derniers jours, il avait commencé à remarcher et c’était miraculeux. On était tellement heureux de le voir debout faire des câlins à sa FA. Malgré tout, il rampait jusqu’à elle tellement il avait peur de se faire frapper. Et quand il sentait les caresses, il se lâchait et se couchait de joie… », raconte Cécile Squarzoni, présidente de l’Association pour l’Education à la Bienveillance Animale (APEBA).

L’autopsie réalisée a permis de mettre un nom sur ce qui avait emporté soudainement le royal bourbon : une hernie diaphragmatique. « Une complication de plus qui lui a été fatale. Aucun signe avait permis de la déceler. Il allait bien. » 

« Rouky a eu la chance de connaître l’amour, les caresses, les bisous, quelques jours….. seulement. C’était un chien qui aimait la vie, qui voulait se battre, qui était tellement doux et reconnaissant », souligne l’association APEBA dans un post attristé.

Ces larmes viennent renforcer la détermination de l’association à mener un autre combat, sur le plan judiciaire cette fois. « Une plainte a été déposée pour lui rendre justice et l’affaire sera suivie de près. On a le nom et la description de son bourreau. On ne peut pas laisser passer… », promet l’association qui a eu la bonne idée de proposer un formulaire de signalement de maltraitance sur son site internet. 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Environnement, protection animale : Quand Marion la di, Marimoutou la fé

Ce jeudi, l’équipe Mission Protection réalisait un cleanwalk au volcan afin de ramasser les déchets. Une action en faveur de l’environnement et de la protection animale organisée pour la deuxième fois à La Réunion par l’entreprise Ultra Premium Direct, en collaboration avec l’association YouCare. Pour porter la voix de la nature et des animaux, plusieurs personnalités venues de métropole aux côtés de notre Miss Réunion 2022, Marion Marimoutou.

« Le chien » : Un texte poignant qui ne vous laissera pas indifférent

Sensible à la cause animale, la rédaction de Zinfos974 a choisi de mettre en avant ce courrier des lecteurs poignant. « Un texte tiré d’une histoire vraie concernant la situation des chiens à La Réunion », nous précise l’auteur. Une situation de maltraitance malheureusement trop banale sur notre île.