Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

​Pourquoi le rhum est-il la cible ?

Pourquoi le rhum est-il la cible ? parce qu’il est plus dangereux, plus nuisible, plus ravageur que tous les autres alcools Suite à la critique du Dr Mete sur la campagne de publicité du rhum pays, la réponse du syndicat des producteurs est d’une mauvaise foi surprenante : « Pourquoi seulement le rhum est il la […]

Ecrit par Radjah Véloupoulé – le samedi 20 août 2022 à 15H57

Pourquoi le rhum est-il la cible ? parce qu’il est plus dangereux, plus nuisible, plus ravageur que tous les autres alcools

Suite à la critique du Dr Mete sur la campagne de publicité du rhum pays, la réponse du syndicat des producteurs est d’une mauvaise foi surprenante : « Pourquoi seulement le rhum est il la cible ? Et tous les autres alcools ? ».

D’abord il faut savoir que le rhum de la Réunion bénéficie d’une bien triste spécificité, qui est d’être plus fort que tous les autres, et que les ravages qu’il cause n’ont aucune concurrence possible.

Ensuite, il faut bien reconnaître que les affiches qui pullulent sur les panneaux publicitaires possèdent un esthétisme remarquable, comme si tous les efforts étaient de frapper l’attention et de s’imposer parmi tous les autres produits.

De plus, le message subliminal, « Une île, un rhum, la Réunion en bouteille », établit clairement le caractère symbolique entre la Réunion et le breuvage. N’existe t il pas d’autres symboles pour valoriser la Réunion ? Notre population se sent elle représentée par un poison à 50 degré d’alcool ? L’argent est il à ce point le fondement d’une société, que la santé et l’éducation passent au second plan ? Au moment où la campagne contre les addictions mobilise tous les pouvoirs publics, voilà qu’un alcool occupe une place de choix dans notre paysage. Et ceci est valable pour toutes les boissons alcoolisées.

Mesdames et messieurs les parlementaires, plutôt que de stigmatiser les parents pour la prime de rentrée scolaire, voilà une loi qui attend d’ être votée : l’interdiction pure et simple de publicité pour les produits addictifs. Je pense que les publicitaires devraient se poser sérieusement la question de leur déontologie, s’ils savent ce que ce mot veut dire.

Une honte totale, le mercantilisme affiché et imposé au mépris de toutes les valeurs élémentaires. 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique