Revenir à la rubrique : Société

Plus de sacs plastiques dès vendredi

Ce sera pour tout le monde la première bonne résolution de l'année 2009. Dès ce vendredi 2 janvier, plus aucune sac de caisse jetable ne sera distribué dans les principales grandes surfaces de l'île.

Ecrit par Melanie Roddier – le lundi 29 décembre 2008 à 14H41

Depuis quelques temps, une pancarte au-dessus des caisses des grandes surfaces rappelle que le sac plastique pollue et qu’il ne sera bientôt plus distribué.
La fin des sacs de caisse sera effective au niveau national le 1er janvier 2010. Mais au niveau départemental, un accord a été signé par les groupes principaux de la grande distribution : Carrefour, Leader Price, Vindemia… Dès vendredi 2 janvier 2009 (le 1er étant férié), les sacs plastiques jetables seront bannis des grandes surfaces.
« On a pris un an d’avance sur la loi, c’est une bonne chose » affirme Laurent Saget, chargé de communication du groupe Vindémia.
Peu solides, les sacs de caisse finissent généralement dans la poubelle ou dans la nature. Un impact environnemental majeur qui nécessitait de façon urgente de trouver d’autres alternatives.
Les grandes surfaces proposent ainsi les sacs réutilisables: plus solides, suffisamment larges et peu chers, ils permettent aux clients de changer leurs habitudes et de cesser de polluer la nature.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Maltraitances animales : Contactez le 3677

La lutte contre les maltraitances animales est longue et particulièrement accrue sur le territoire réunionnais. Un numéro national est désormais ouvert aux témoins qui souhaitent signaler des faits.