Revenir à la rubrique : L'Edito de Pierrot

?? [Pierrot Dupuy] ?On est toujours l’étranger de quelqu’un

Marine Le Pen arrive cet après-midi dans l’ile, en provenance de Mayotte. Elle vient faire campagne en vue des élections européennes. Il est vrai qu’elle avait réalisé un bon score à la présidentielle, il y a deux ans. Elle était arrivée en seconde position, avec plus de 23% des suffrages, à un point de Jean-Luc […]

Ecrit par zinfos974 – le mercredi 27 mars 2019 à 07H05

?? [Pierrot Dupuy] ?On est toujours l’étranger de quelqu’unMarine Le Pen arrive cet après-midi dans l’ile, en provenance de Mayotte. Elle vient faire campagne en vue des élections européennes.

Il est vrai qu’elle avait réalisé un bon score à la présidentielle, il y a deux ans. Elle était arrivée en seconde position, avec plus de 23% des suffrages, à un point de Jean-Luc Mélenchon qui était arrivé en tête, mais assez nettement devant Emmanuel Macron qui n’avait recueilli que 19% des voix.

Avec la nette perte de popularité de Jean-Luc Mélenchon en métropole, elle espère sans doute virer en tête à La Réunion.

Quelle revanche ce serait, elle dont le père était personna non grata à la Réunion et dont chaque venue était l’occasion de manifestations hostiles.

Les temps ont bien changé. Marine Le Pen a réussi à dédiaboliser le Rassemblement national, à le rendre presque fréquentable. Les cris et pancartes incitant à rejeter son père à la mer sont maintenant remplacés par des demandes de selfies et des colliers de fleurs.

Certains maires vont même jusqu’à la recevoir dans leurs mairies, à l’instar d’un André Thien-Ah-Koon qui est un habitué, ou d’un Joseph Sinimalé, qui se dédouane en affirmant être prêt à recevoir tout candidat qui le souhaiterait. Comme ça, il ne prend pas de risques…

Même Frédéric Vienne, le nouveau président de la Chambre d’agriculture, va l’accompagner sur le terrain.

Pourtant, le discours de fond de la patronne du Rassemblement national n’a guère changé. A Mayotte, l’essentiel de son discours a porté sur l’immigration clandestine. C’est vrai que c’est un problème important là-bas, mais c’est loin d’être le seul. 

Elle a aussi déclaré que Mayotte ne bénéficierait pas suffisamment des fonds européens.

Un discours qu’elle aura du mal à tenir à La Réunion, tant notre ile fait partie des régions européennes les plus gâtées en la matière. Aucun de nos grands chantiers n’aurait pu voir le jour sans la manne de l’Europe. Et je ne parle pas là que de la Nouvelle Route du Littoral. On ne le sait pas assez, mais l’Europe intervient dans de multiples projets : la construction de routes, de ponts, de fermes photovoltaïques, la gestion des déchets, l’agrandissement du port Est, des aéroports de Gillot et de Pierrefonds, etc…

Il faudra donc que Marine Le Pen, si elle veut être crédible, trouve autre chose que les critiques récurrentes contre l’Europe et le sempiternel sujet de l’immigration. D’autant qu’à force de trop en jouer, elle risque de se retrouver en porte-à-faux. Car à La Réunion, ce dont ses militants se plaignent, c’est justement l’immigration en provenance de Mayotte et des Comores. Si tant est qu’on peut parler d’immigration pour Mayotte, s’agissant d’un département français.

Difficile de caresser les Mahorais dans le sens du poil à Mayotte, et de les montrer du doigt à La Réunion.

Comme quoi, comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire il y a quelques jours, on est toujours l’étranger de quelqu’un…

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Pierrot Dupuy – Quand le préfet s’emmêle les pinceaux concernant les nouvelles modalités d’entrée à Gillot

Le 11 juillet dernier, la préfecture publiait un communiqué intitulé : « Fin de l’état d’urgence sanitaire : Nouvelles modalités d’entrée à La Réunion et recommandations sanitaires », censé informer la population des dernières mesures mises en place pour voyager depuis la métropole ou Mayotte puisque ce sont pour le moment les seules destinations ouvertes, vers La Réunion.