Revenir à la rubrique : Politique

[Pierrot Dupuy] Huguette Bello va-t-elle perdre sa majorité à la Région ?

La décision de trois élus de la majorité d'Huguette Bello, Jacques Técher, Anne Chane-Kaye-Bone et Patrice Boulevart, de rejoindre le groupe Avenir mené par Ericka Bareigts a de quoi interpeller dans un premier temps. Mais ce coup politique et médiatique va-t-il pour autant changer la donne à la Région ?

Ecrit par Pierrot Dupuy – le vendredi 13 octobre 2023 à 17H23

En lisant l’information exclusive de Samuel Irlepenne dans Zinfos annonçant le ralliement de trois élus de la majorité d’Huguette Bello à Ericka Bareigts, on a de quoi être impressionné. Et immédiatement, une question vient à l’esprit : Huguette Bello est-elle en passe de perdre sa majorité à la Région ?

La réponse est clairement non. Les grands équilibres restent les mêmes. Au-delà de ce bon coup médiatique, ces trois transferts n’aboutissent qu’au retour à la situation qui prévalait au lendemain de l’élection de juin 2021.

Peu de temps après l’élection, trois élus de la liste d’Ericka Bareigts avaient rejoint la majorité d’Huguette Bello : Karine Nabeneza, Anne Chane-Kaye-Bone et Patrice Boulevart. Ces deux derniers ne font donc que revenir au bercail et la défection de Jacques Técher est compensée par celle de Karine Nabenesa qui elle, reste dans le camp Bello.

3 à 3, serait-on tenté de dire. Balle au centre.

Il n’en demeure pas moins que si les grands équilibres ne sont pas remis en cause, ces défections prouvent que la dynamique est aujourd’hui du côté de la maire de Saint-Denis. Elle a marqué un point politique important en arrivant en tête des votes des grands électeurs lors des dernières sénatoriales et elle prend aujourd’hui un avantage médiatique avec ces trois défections.

La bataille des prochaines régionales en 2028 s’annonce donc passionnante. Il ne fait aucun doute, et elle ne s’en cache d’ailleurs pas, qu’Ericka prendra la tête d’une liste. On ne sait si Huguette Bello se représentera ou si elle soutiendra la candidature de son 1er vice-président Patrick Lebreton, qui ne parvient plus à cacher ses ambitions, ou si elle poussera un candidat du PLR.

Pendant ce temps, à Droite, Michel Fontaine est plus qu’occupé à essayer de sauver sa ville où, rappelons-le, Emeline K/Bidi, la candidate proche de Patrick Lebreton, est arrivée en tête lors des dernières législatives. Et la rumeur commence à circuler d’une possible candidature de Cyrille Melchior, le président du Département…

Une vraie bataille des chefs en perspective…

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
12 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Succession de TAK : Patrice Thien Ah Koon reprend la mairie, Jacquet Hoarau la CASUD

Passé le choc et après avoir caressé l’espoir de porter l’écharpe tricolore avec glands à franges d’or, les membres de la majorité municipale sont en grande partie finalement rentrés dans le rang hier à l’issue d’une réunion. Le fils du maire reprend les rênes de la ville tandis que son fidèle bras droit la CASUD. C’est en tout cas le scénario privilégié sauf “coup de Trafalgar”.

Sylvie Gustave Dit Duflo, candidate sur la liste de Valérie Hayer : « Travailler de manière transversale pour défendre les spécificités de chaque territoire »

Sylvie Gustave Dit Duflo, vice-présidente de la région Guadeloupe et présidente du conseil d’administration de l’Office français de la biodiversité, est en visite à La Réunion en tant que candidate sur la liste « Besoin d’Europe » conduite par Valérie Hayer, dans le cadre des élections européennes. Elle nous explique les actions menées par son groupe et les enjeux pour les territoires ultramarins.

Bouteille de gaz à 15 euros : La Région va prolonger le dispositif jusqu’à la fin de l’année

Les élus de la commission permanente de la Région ont voté ce vendredi une enveloppe supplémentaire de 1,5 million d’euros afin de garantir le dispositif de plafonnement du prix la bonbonne de gaz à 15 euros jusqu’au mois prochain. Si Huguette Bello appelle les pétroliers à une participation à cet effort de solidarité, la présidente de la Région va proposer le vote d’un budget supplémentaire afin de garantir le dispositif jusqu’à fin 2024.