Revenir à la rubrique : National

Perrier : Deux millions de bouteilles détruites suite à une contamination fécale

La célèbre marque d'eau gazeuse Perrier, filiale de Nestlé, fait face à une crise sanitaire majeure suite à la découverte de bactéries d'origine fécale dans l'un de ses captages d'eau. À la demande de l'État, l'exploitation du forage concerné situé sur la commune de Vergèze, près de Nîmes, a été suspendue et deux millions de bouteilles ont été détruites par précaution. Cet incident a été révélé suite à un contrôle qui a mis en évidence une contamination par des germes, notamment E.coli, liée aux fortes pluies de la tempête Monica en mars dernier.

Ecrit par N.P. – le jeudi 25 avril 2024 à 02H08

Le préfet du Gard a exigé l’arrêt immédiat de l’utilisation du forage contaminé à travers un arrêté publié le 19 avril, révélant que l’eau pourrait représenter un risque pour la santé des consommateurs. En réponse, Nestlé Waters France a pris la décision de détruire plusieurs lots de bouteilles, bien que le nombre exact et la perte financière n’aient pas été divulgués.

Près de quarante millions de bouteilles seraient être concernées, sur un stock de 1,4 milliard. Cependant, la direction assure que les bouteilles actuellement sur le marché sont totalement propres à la consommation.

Le site de Vergèze a déjà été confronté à des problèmes similaires par le passé, avec des contaminations bactériologiques régulières, notamment après des épisodes pluvieux. Ces incidents sont exacerbés par la configuration géologique locale qui, lors de fortes pluies, permet à l’eau de s’infiltrer rapidement dans le sol et dans les nappes phréatiques sans filtration adéquate, augmentant le risque de contamination par des matières fécales, notamment issues de fosses septiques.

Face à la fréquence croissante de ces événements, Nestlé Waters a lancé « Maison Perrier », une nouvelle marque qui offre des boissons traitées et potabilisées, vendues non comme eaux minérales, mais comme boissons potabilisées. Cette initiative s’inscrit dans une démarche de continuité d’exploitation tout en répondant aux normes de sécurité sanitaire.

Cette situation rappelle une crise précédente pour Perrier qui, en 1990, avait retiré tous ses produits du marché américain suite à la découverte de traces de benzène. Rachetée par Nestlé en 1992, la marque avait eu du mal à se relever de cette controverse.

La conférence de presse prévue par le procureur de la République à Mont-de-Marsan devrait apporter plus de précisions et éventuellement donner des détails sur des mesures correctives supplémentaires destinées à assurer la sécurité des consommateurs.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Nouvelle-Calédonie : 76 barrages repris aux émeutiers par les gendarmes

L’opération visant à reprendre le contrôle de l’axe reliant Nouméa à l’aéroport de la Tontouta est un « succès » pour le haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie. En tout, depuis le début des troubles, près de 240 personnes ont été interpellés par les forces de l’ordre.

Braquage à Paris : La bijouterie Harry Winston dévalisée

Une bijouterie de luxe parisienne a été braquée par une équipe armée ce samedi 18 mai, dérobant un butin encore indéterminé, mais qui pourrait être estimé à plusieurs millions d’euros. Les braqueurs n’ont fait aucun blessé avant de s’enfuir.

L’ancien ministre Damien Abad mis en examen pour tentative de viol

Damien Abad, ancien ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées, a été mis en examen jeudi pour tentative de viol présumée remontant à 2010. La victime présumée accuse Damien Abad d’avoir tenté de la contraindre à une fellation lors d’une soirée qu’il organisait. Damien Abad nie ces accusations, invoquant son arthrogrypose, une condition qui, selon lui, rendrait impossible la commission de tels actes. Par ailleurs, il bénéficie du statut de témoin assisté pour les témoignages de deux autres femmes l’accusant de violences sexuelles.

Nouvelle-Calédonie : Du mieux, même si la situation demeure encore tendue

La situation en Nouvelle-Calédonie s’est légèrement apaisée dans la nuit de jeudi à vendredi, suite à l’instauration d’un état d’urgence, bien que l’agitation persiste dans certains secteurs de Nouméa, cinq jours après le début des émeutes provoquées par une réforme électorale controversée.
« Pour la première fois depuis lundi, nous observons une accalmie dans le grand Nouméa, malgré les incendies qui ont touché une école et deux entreprises » cette nuit encore, a exprimé le représentant de l’État dans cette collectivité du Pacifique Sud.