Revenir à la rubrique : Communiqué | Politique

Parc éolien au large de La Réunion : Halte aux dérives de l’écologie destructrice !

Le député RN André Rougé s'exprime au sujet du projet de parc éolien au large de La Réunion.

Ecrit par N.P. – le mardi 20 février 2024 à 15H17

Communiqué

Le gouvernement veut installer un parc éolien offshore à 10 kilomètres des côtes réunionnaises.

Installer dix colosses d’acier en plein réservoir de biodiversité est une folie !

Outre la destruction sous-marine que va engendrer ce chantier, c’est une dérégulation entière de l’écosystème que l’on met en place.

Les vibrations et les ondes générées désorientent les cétacés et fragilisent les réserves halieutiques : première source de revenu pour nos pêcheurs.

Le soulèvement des sables du plancher océanique empêche toute photosynthèse sous-marine et détruit à la fois les sources d’alimentation et les refuges pour les bancs de poissons, qui sont alors livrés aux prédateurs et menés à l’extinction. Et sans poisson, pas de pêche.

De plus, le tourisme constitue une manne financière importante pour ce département français sachant qu’il génère plus de 1,2 milliard d’euros de recettes par an et représente 7 % du PIB de l’île. En effet, la biodiversité des Mascareignes est une des raisons majeures de l’attractivité de l’île de la Réunion.

Le tourisme sera directement affecté par ces éoliennes, qui pour certaines atteindraient la centaine de mètres et seront visibles depuis les sommets de l’île, défigurant ces paysages immaculés.

Ces aberrations énergétiques, que la population réunionnaise rejette en majorité, sont donc une menace à la fois pour la pêche, le tourisme et paradoxalement pour l’écologie compte tenu des tonnes de béton coulées en pleine mer.

Depuis près de vingt ans, Marine Le Pen alerte sur la prolifération de ces éoliennes, véritables gabegies financières, qui coûtent des dizaines de milliards d’euros pour un rendement énergétique intermittent, onéreux pour l’État et pour les consommateurs.

Plutôt que de vouloir éternellement faire des coups de communication méprisants totalement l’avis des populations locales pour satisfaire une t npoignée d’extrémistes prétendument écologistes, pourquoi ce gouvernemene déploie-t-il pas, comme le demande Marine Le Pen, l’énergie géothermale ?

Ce gouvernement du « en même-temps » ferait mieux de se préoccuper de la situation alarmante de nos pêcheurs qui disparaissent en emportant avec eux toute une tradition ancestrale.

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Une deuxième édition réussie pour le Festival de la Participation Citoyenne

Le Festival de la participation citoyenne, qui s’est tenu à Saint-Denis le 13 avril 2024, a réuni plus de 500 personnes autour de divers dispositifs de participation citoyenne, marquant également la clôture du Congrès Océan Indien de l’ANACEJ, avec des activités visant à renforcer la démocratie directe et l’engagement civique des Dionysiens.