Revenir à la rubrique : National

Nouvelle-Calédonie : Un homme tué par un policier après la visite d’Emmanuel Macron

Un homme de 48 ans a été tué par un policier lors des émeutes en Nouvelle-Calédonie, portant à sept le nombre de victimes depuis le début des violences.

Ecrit par N.P. – le vendredi 24 mai 2024 à 15H43
Photo : Haut-commissariat de la République de Nouvelle-Calédonie

Les émeutes en Nouvelle-Calédonie ont fait une septième victime. Un homme de 48 ans a été tué par un policier, selon le parquet de Nouméa, après que les forces de l’ordre ont été prises à partie par une quinzaine d’individus.

Une enquête pour « homicide volontaire par dépositaire de l’autorité publique » a été ouverte, et le policier impliqué a été placé en garde à vue pour les besoins de l’investigation. Selon le parquet de Nouméa, le policier aurait utilisé son arme de service pour se dégager d’une altercation physique. Les policiers présents sur les lieux présenteraient des traces de coups au visage.

Ce décès porte à sept le nombre de victimes depuis le début des émeutes. Parmi les précédents décès, on compte deux gendarmes, dont un dans un tir accidentel, ainsi que trois Kanaks et un Caldoche (Calédonien d’origine européenne). Jusqu’à présent, aucun de ces décès, à l’exception du tir accidentel, n’était imputé aux forces de l’ordre.

Cet incident survient après la visite du président Emmanuel Macron hier. Le président a rencontré les loyalistes, favorables à l’élargissement du corps électoral pour les scrutins provinciaux, et les indépendantistes, qui craignent que cette mesure réduise leur influence. L’adoption de ce projet de loi par les sénateurs puis les députés a déclenché une vague de violences que l’île n’avait plus connue depuis quatre décennies.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
15 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Euro 2024 : Les Bleus affrontent les Pays-Bas, optimisme autour de Mbappé

Ce vendredi soir, l’équipe de France va disputer son deuxième match du tournoi face aux Pays-Bas. L’incertitude demeure sur la présence du capitaine Kylian Mbappé, qui s’est cassé le nez lors de la victoire face à l’Autriche. Le prodige français devrait revêtir un masque de protection, suscitant des réactions auprès des supporters et des instances dirigeantes de l’UEFA.

Captain France : Kylian Mbappé, tel un Avengers, arbore un masque bleu-blanc-rouge

Kylian Mbappé s’est cassé le nez lors d’une collision avec un autre joueur lors du match Autriche-France. Il a choisi de ne pas faire d’opération pour le moment afin de ne pas rater l’Euro. Après quelques soins, il va donc remonter sur la pelouse, mais avec un équipement de sécurité pour ne pas aggraver sa blessure. Le capitaine de l’équipe de France a porté un masque décoré aux couleurs de la France durant l’entraînement. Mais il ne pourra pas l’arborer dans les rencontres officielles et devra se contenter d’une seule couleur.

Euro 2024 : Pas d’opération pour Kylian Mbappé

Sorti le nez en sang lors du match contre l’Autriche ce lundi soir, Kylian Mbappé a pu regagner le camp de base de l’équipe de France après un passage à l’hôpital. Le staff des Bleus se veut rassurant, pas besoin d’opération pour le joueur phare de la sélection.