Revenir à la rubrique : Faits divers

Neuf mules interpellées lors du week-end pascal

Au cours du week-end pascal, les forces de l'ordre ont arrêté neuf individus pour trafic de drogues à l'aéroport Roland Garros et dans la ville de Saint-Denis. Des mules qui transportaient de la cocaïne ou de l'ecstasy. L'une d'entre elles a failli faire une overdose après l'explosion de boulettes ingérées.

Ecrit par Isabelle Serre – le mardi 02 avril 2024 à 15H53

Six personnes qui transportaient de la cocaïne ont été interpellées ce week-end pascal par les services douaniers de l’aéroport Roland Garros. Trois ont été arrêtées dimanche et les trois autres, ce lundi.

Par ailleurs, deux individus qui se trouvaient en possession de 1500 cachets d’ecstasy ont été appréhendés par la brigade anti-criminalité lors d’un contrôle d’identité sur réquisition du préfet de La Réunion. Ils sont soupçonnés d’avoir fait entrer la marchandise en provenance de l’Hexagone par avion.

Enfin, dans la nuit de vendredi à samedi dernier, une jeune femme originaire de la Guadeloupe a été découverte dans sa chambre d’hôtel du centre-ville de Saint-Denis. Alors qu’elle faisait un malaise, la vingtenaire a pu prévenir par téléphone une connaissance de l’Hexagone, lui demandant d’alerter la réception. Les pompiers suivis des policiers du STPJ, le Service territorial de la police judiciaire, ont trouvé un corps blessé et inanimé. La présence de laxatifs dans la salle de bain ainsi que des billets d’avion allers-retours près du lit les ont orientés vers la présence d’une mule.

Opérée en urgence, la jeune fille de 20 ans était en train de faire une overdose suite à l’explosion de deux des quarante boulettes de cocaïne qui se trouvaient dans son estomac. La mise en cause est toujours hospitalisée à Bellepierre avec la mâchoire fracturée suite à sa chute. Les huit autres trafiquants présumés sont en garde à vue.

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
38 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Trois ans ferme pour le gramoun qui a agressé sexuellement sa petite fille

Un sexagénaire était jugé vendredi dernier en comparution immédiate pour l’agression sexuelle de sa petite fille. Depuis deux ans, ses gestes devenaient de plus en plus insistants envers l’enfant, qui a montré une force de caractère exceptionnel. Le tribunal l’a condamné à quatre ans de prison, dont trois ans ferme.

La descente aux enfers cachait en réalité un manipulateur violent

Avec son 3e procès en 10 mois, le masque est définitivement tombé pour un trentenaire jugé de nouveau pour des menaces de mort sur la mère de son enfant. Derrière l’image de l’homme détruit par les coups de la vie, c’est surtout un homme violent et égocentré qui était jugé par le tribunal correctionnel de Saint-Pierre. Cette fois, les magistrats ne lui ont plus accordé de chance et il est parti derrière les barreaux pour deux ans.

Saint-Leu : Le père de famille absent à son procès, mais bien présent dans la terreur

Un quadragénaire était jugé ce jeudi par le tribunal correctionnel de Saint-Pierre pour avoir fait vivre un cauchemar à la mère de son fils et à sa famille. En plus des violences et des menaces de mort, il est soupçonné d’avoir dégradé plusieurs véhicules. Faute de preuves matérielles pour ces derniers faits, le tribunal a préféré aller au-delà des réquisitions sur le reste afin d’assurer la paix aux victimes.