Revenir à la rubrique : Social

Nassimah Dindar est rancunière…

Jismy Ramoudou de Zinfos 974 avait été le premier à raconter, dès le 25 septembre dernier, l’incident qui avait opposé la veille Nassimah Dindar à un syndicaliste de l’ADI ([cliquer ici pour lire l’article]url:http://www.zinfos974.com/La-Presidente-a-failli-faire-le-coup-de-poing-au-Conseil-general_a709.html et [ici pour voir la vidéo de Nassimah Dindar affirmant qu’il n’y a pas eu d’incident]url:http://www.zinfos974.com/Nassimah-Dindar-Le-CA-de-l-ADI-s-est-tres-bien-passe-_a733.html ). L’affaire a connu des […]

Ecrit par Pierrot Dupuy – le dimanche 05 octobre 2008 à 11H21

Jismy Ramoudou de Zinfos 974 avait été le premier à raconter, dès le 25 septembre dernier, l’incident qui avait opposé la veille Nassimah Dindar à un syndicaliste de l’ADI ([cliquer ici pour lire l’article]url:http://www.zinfos974.com/La-Presidente-a-failli-faire-le-coup-de-poing-au-Conseil-general_a709.html et [ici pour voir la vidéo de Nassimah Dindar affirmant qu’il n’y a pas eu d’incident]url:http://www.zinfos974.com/Nassimah-Dindar-Le-CA-de-l-ADI-s-est-tres-bien-passe-_a733.html ).
L’affaire a connu des suites puisque la présidente du Conseil général a mis le syndicaliste à pied pendant 4 mois, le temps de le faire passer devant un conseil de discipline.
Le JIR d’aujourd’hui nous apprend que le syndicaliste, M. Imara, avait introduit hier un référé devant le tribunal administratif contre cette décision de la Présidente car il estimait que c’était lui qui avait victime de provocations de la part de la présidente et que la sanction n’avait comme unique objectif que de l’empêcher de pouvoir se représenter aux prochaines élections professionnelles.
Le juge des référés ne l’a pas suivi et a refusé d’annuler la décision de la présidente du Département. Ce qui a fait dire au responsable départemental du SAFPTR qu’il était « difficile de faire de la politique dans ce pays« .

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Croix Marine : Les syndicats en appellent à l’arbitrage du préfet

Selon l’intersyndicale CFDT – CFE CGC – UR974, l’administratrice provisoire de la Croix Marine se serait prononcée en faveur de la liquidation de l’association dès le mois de septembre. Les élus du CSE et les syndicats réclament la négociation au préalable d’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE).

L’administratrice de la Croix Marine recadrée par l’Inspection du travail

A la veille des négociations pour le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) de la Croix Marine, qui s’ouvrent ce mercredi matin, l’Inspection du travail a fait parvenir un courrier à l’administratrice provisoire de l’association Michelle Narayani, la rappelant à ses devoirs d’information aux élus du CSE, mais aussi aux salariés s’agissant de leurs possibilités de reclassement ou de transfert dans des structures équivalentes.