Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

?Monsieur le sénateur Hervé MAUREY, c’est ainsi que nous vous respecterons !

Je vais aujourd’hui évoquer le compte rendu de MSN actualités, qui rapporte un clash au Sénat entre le Président de Commission, Hervé MAUREY, et le patron de VINCI autoroutes, Pierre COPPEY. Mercredi 29 mai 2019, les dirigeants du groupe VINCI étaient auditionnés au Sénat pour la déplorable affaire des concessions de nos autoroutes, ainsi que […]

Ecrit par Marc MARIE, un citoyen qui y croit encore… – le mardi 04 juin 2019 à 16H38

Je vais aujourd’hui évoquer le compte rendu de MSN actualités, qui rapporte un clash au Sénat entre le Président de Commission, Hervé MAUREY, et le patron de VINCI autoroutes, Pierre COPPEY. Mercredi 29 mai 2019, les dirigeants du groupe VINCI étaient auditionnés au Sénat pour la déplorable affaire des concessions de nos autoroutes, ainsi que pour privatisation d’ADP et l’abandon du projet pharaonique et inutile d’aéroport à Notre-Dame-Des-Landes.

Cette information a une importance primordiale au vu de ce à quoi nous aspirons et, donc, des dérives que nous combattons. En ce qui me concerne, notre gouvernement, de part son autoritarisme éhonté, nous a plongés dans une forme de dictature pernicieuse car le loup se pare d’une toison d’agneau. On veut  nous faire gober que ces changements et ce mode de gouvernance sont « pour notre bien », alors qu’en fait on nous dérobe toutes nos libertés (et tous nos biens).

Alors, comment se fait-il qu’un brave sénateur, si souvent dans la soumission, en est arrivé à se rebiffer ?

Ayant demandé légitimement à Pierre COPPEY, le patron de VINCI, de justifier des réponses qu’il donnait en commission avec des faits précis, cet outrecuidant patron répondit au « petit sénateur » : « Si vous n’avez pas d’information sur l’accord entre VINCI et l’État, vous n’avez qu’à aller sur le site Mediapart. » Rappelons que le gouvernement (président, ministres et secrétaires d’État) sont supposés servir le peuple français. Rappelons aussi que les deux chambres (des Députés et Sénat) représentent le peuple, peuple que le gouvernement est supposé consulter. On peut donc aisément comprendre et partager la colère de M. Hervé MAUREY ! Oser balayer avec autant d’aplomb que de désinvolture doublée de grossièreté un Sénateur de la République, c’est décidément une approche nouvelle et, par le propos même de M. MAUREY, on comprend bien que cette approche émane directement de la tête de l’État. On ne nous épargnera donc aucune insulte !

Petit rappel

À l’époque où les accords évoqués (autoroutes, aéroport Notre-Dame-des-Landes) ont été passés, c’est François HOLLANDE qui était président de la République. Et devinez qui était alors ministre de l’économie… Eh oui ! « Notre » Emmanuel MACRON national, ou, plutôt, le pantin infernal (et peu économe !) de la bande Bilderberg qui, de l’aveu de François FILLON à Philippe De Villiers, nous gouverne.

En 2015, il s’agissait donc, entre autres, du gel des tarifs des péages autoroutiers. Avec son ex, Ségolène ROYAL, et son dauphin, MACRON, HOLLANDE avait décidé de procéder au gel des tarifs autoroutiers, avec pour visée de reporter les augmentations à 2019 et 2023, refilant ainsi au futur résident de l’Élysée la tâche ingrate de faire passer la pilule amère. Notons que le nouveau président réussit plutôt bien dans cette tâche : l’amère pilule est noyée dans tant de vexations, de mesures d’asservissement, de propos dénigrants, de brimades, de violences et de dénis qu’elle en perd presque, au final,  son amertume…  

Sauf que… sauf que… le président n’avait pas prévu ces multiples petits grains de sable qui sont venus mettre la pagaille dans sa machination infernale bien huilée : nos merveilleux et courageux Gilets Jaunes.

NE LÂCHEZ RIEN, CHERS GJ : VOUS AVEZ NOTRE SOUTIEN !

Il est scandaleux, et cela devrait être illégal, qu’un simple locataire de courte durée vende les biens du propriétaire. Le propriétaire d’ADP, c’est le peuple français. Si l’on veut vendre ses biens, il faut lui demander son avis. On nous a déjà entourloupés avec Alstom. Il est hors de question que cela se reproduise. Pour VINCI, l’abandon du projet Notre-Dame-des-Landes, c’est tout simplement la victoire du peuple (merci les zadistes qui ont tenu le coup et défendu nos droits) contre une entreprise tentaculaire qui, du coup, se voit contrainte de remettre à plus tard, et sur un autre projet (on peut faire confiance à leur imagination), le pillage en règle dont nous faisons l’objet.

Pour autant, la victoire est mitigée, car, comme l’indique Xavier HUILLARD, autre patron de VINCI, chargé de la construction de Notre-Dame-des-Landes, qui prend les choses avec bonhommie et optimisme : si la privatisation ne se faisait pas « Ce ne serait pas un drame pour VINCI »… Et pour cause ! Ces vampires réclament des centaines de millions d’euros à l’État (c’est nous qui payons…) au prétexte qu’on leur a fait perdre du temps et de l’argent en études de projets qui ne verront jamais le jour et qu’ils devaient être concessionnaires. VINCI appelle cela une compensation… Nous appelons cela du vol pur et simple, du grand banditisme légalisé. Et ce groupe est candidat au rachat d’ADP !…

Enfin ! Le Conseil Constitutionnel a récemment validé la proposition de référendum (RIP…) initiée par des parlementaires qui veulent lutter contre l’ultra libération de notre pays ! Une conscience se réveillerait-elle ? Espérons-le. Mais ce que nous devons faire à tout prix, c’est réagir, agir et dénoncer avec acharnement ces insupportables abus !

Dire que les pompiers, le SAMU et les forces de l’ordre paient le péage à VINCI ! Dans le département du Var, la Présidente du SDIS Var, Françoise DUMONT dénonce : « Le montant d’une année de péages autoroutiers, c’est environ 130.000 euros, soit l’équivalent de deux ambulances. Nous avons besoin de renouveler nos ambulances, donc nous réclamons l’application pure et simple de la loi. »

Ce scandale prendra fin en juillet 2019…

La France n’est plus une démocratie. Macron le sait et il en use et en abuse. Il faut que cela cesse. Il faut vraiment que, dès maintenant, la vraie majorité trop silencieuse, c’est à dire tous ces Français dégoûtés qui ne votent plus,  reprennent les rênes de l’État !

Un premier referendum est en route. RIP… Espérons que cela ne signifie pas Resquiescat In Pace…

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Invitation à l’attention de Madame Geneviève Guévenoux, Ministre déléguée aux Outre-mer, de la part des 42 000 signataires du Collectif Oasis Réunion

Madame la Ministre. 

Notre Collectif, qui représente les plus de 42 000 signataires du Manifeste d’Oasis Réunion, a le plaisir de vous inviter, si vous étiez sur l’île entre le 17 et le 22 avril, à venir nous rendre visite dans Les Jardins Familiaux du Chaudron à SAINT-DENIS, soit le mercredi 17 avril à 10H, soit les samedi 20 et dimanche 21 avril, à l’occasion du GRAND NETTOYAGE DE LA RÉUNION que nous organisons en célébration de la Journée Mondiale de la Terre 2024. 
Le petit spot vidéo d’une minute visible à ce lien  en fait une courte mais « intense » présentation.