Revenir à la rubrique : Mayotte

Mayotte : « Nous sommes des Français sans eau », déplorent les élus

Les autorités et les élus de l'île aux Parfums tirent la sonnette d'alarme car les habitants ont des difficultés à s'approvisionner en eau.

Ecrit par C.L. – le mardi 22 novembre 2022 à 09H03

Les Mahorais font face à une véritable crise de l’eau depuis plusieurs années. Des ‘tours d’eau’ sont organisés dans le 101e département français, une ou deux fois par semaine pendant la moitié de l’année. Cette mesure permettait aux habitants de faire des réserves dans les bacs, des seaux ou des bouteilles pour se doucher, faire la vaisselle ou tirer la chasse d’eau. 

Estelle Youssouffa, élue du groupe Libertés, indépendants, outre-mer et territoires, tempêtait à l’Assemblée nationale : « Nous sommes des Français qui n’avons pas d’eau ! » Mansour Kamardine, élu LR, avait réussi à faire voter 73 millions d’euros via un amendement. Mais le recours à l’article 49.3 de la Constitution par le gouvernement a fait sauter ces amendements prévus dans le nouveau budget de l’Etat, précise Ouest France.

De nombreux projets pour une meilleure gestion et distribution d’eau durent depuis des années. Prévue à Oureveni, la construction d’une troisième retenue collinaire qui rejoindrait celles de Dzoumogné et de Combani, depuis plus de dix ans, est toujours bloquée par la préfecture. Il y a aussi la seconde usine de dessalement d’eau de mer. Notons que la première a de sérieux problèmes pour atteindre sa capacité normale.

Mansour Kamardine déclare craindre le pire pour les mois à venir malgré la signature en août d’un contrat de progrès des Eaux de Mayotte de 411 millions d’euros. Alors que chaque département de France possède un Office de l’eau, Mayotte a dû attendre fin octobre pour une promesse du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, Christophe Béchu.

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La ministre chargée des Outre-mer se rendra à Mayotte prochainement

Marie Guévenoux, nouvelle ministre chargée des Outre-mer, a rencontré les élus mahorais et a annoncé l’opération d’évacuation du stade Cavani et la préparation de l’opération Wuambushu 2. Par ailleurs, elle indique qu’elle sera à Mayotte dans « le prolongement de l’installation du nouveau préfet de Mayotte, François-Xavier Bieuville.

Mayotte : Les barrages se reforment ce samedi

Des responsables de barrages à Mayotte ont décidé de reprendre les blocages en réponse à la condamnation de deux des leurs à quatre ans de prison, suite à l’attaque d’une gendarmerie fin janvier dernier.

Fin du droit du sol : Une remise en cause de l’appartenance de Mayotte à la France selon Moroni

La fin du droit du sol à Mayotte annoncé dimanche dernier par Gérald Darmanin pour contrer l’immigration illégale en provenance majoritairement de l’archipel des Comores a réveillé les ardeurs des autorités comoriennes. Pour ces dernières, la mesure proposée par le ministre de l’Intérieur français serait « le début d’une remise en cause de la soi-disant appartenance de l’Ile Mayotte à la France ».

Les Forces vives de Mayotte réagissent aux annonces de Gérald Darmanin

Le collectif « Les Forces vives de Mayotte » déplorent le choix du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer de s’attaquer à la suppression du droit du sol alors que les manifestants réclamaient en priorité la fin du « séjour territorialisé » et craignent « un détournement » de leur revendication majeure.

Thierry Robert ouvre un restaurant à Mayotte

L’insécurité permanente que subissent les habitants de Mayotte est peu propice aux affaires des commerçants. C’est dans ce contexte anxiogène que l’ex-élu réunionnais Thierry Robert lance un appel aux politiques péi afin qu’ils se saisissent sérieusement de la situation mahoraise. Une île où Thierry Robert fait justement des affaires.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial