Revenir à la rubrique : Mayotte

Mayotte : Le jumelage entre Mamoudzou et trois villes des Comores annulé

Suite à la signature de convention signée entre la ville de Mamoudzou et les villes comoriennes de Fomboni, Domoni et Mutsamudu, le ministre de l'intérieur des Comores a décidé d'annuler ces actes ce lundi 8 août.

Ecrit par R.L – le vendredi 12 août 2022 à 14H27

Le ministre de l’Intérieur des Comores a décidé d’annuler les conventions établies fin juillet 2022 entre la ville mahoraise de Mamoudzou et les communes comoriennes de Domoni, Mutsamudu et Fomboni le lundi 8 août dernier. Selon le ministre de l’intérieur, les accords sont non conformes au cadre normatif et aux procédures applicables.

La plupart des associations comoriennes avaient estimé que la signature de tels accords avec la ville de Mamoudzou à Mayotte, qui est un département français, constitue une violation flagrante de la constitution comorienne.

Par la voix de son ministre de l’intérieur, le gouvernement considère qu’il n’est pas question de ratifier des conventions de jumelage avec la commune de Mamoudzou pour la simple raison que les Nations Unies ont toujours reconnu la « comorienneté » de l’île de Mayotte. Il apparaît, selon certains comités comoriens défenseurs du retour de Mayotte dans les Comores et saluant la décision du gouvernement, que la stratégie française de passer en force « comme d’habitude » a échoué lamentablement. 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Mayotte : des gendarmes agressés à Bandrélé, la zone quadrillée

Samedi, des gendarmes ont été violemment agressés par un groupe d’individus non identifiés sur un sentier de randonnée à la crête de Bandrélé, à Mayotte, rapporte Mayotte La 1ère. Selon la gendarmerie, un dispositif de recherche a été déployé pour retrouver les agresseurs. Les forces de l’ordre sont mobilisées pour quadriller la zone.

Mayotte : Les sortants favoris, le RN en embuscade

Si dans la première circonscription, la députée sortante Estelle Youssouffa (DVD) est ultra-favorite, Mansour Kamardine (LR) devra faire face à plus de difficultés, mais reste pour l’instant en tête des pronostics. Le RN, qui réalise de bons scores dans l’archipel depuis plusieurs années, a fait le choix de ne présenter qu’une seule candidate.

[Communiqué] Contamination des végétaux à Mayotte : risque sanitaire élevé dû aux pesticides, les consommateurs appelés à la vigilance

La préfecture de Mayotte met en garde ses habitants quant à la contamination de végétaux aux pesticides. Les autorités mettent en garde les consommateurs qui sont invités à ne pas réaliser leurs achats de fruits et légumes auprès des vendeurs sur le bord des routes en raison du danger qu’est susceptible de représenter la consommation de ces produits. Parmi les substances présentes dans les produits analysés se trouve le Diméthoate, un insecticide prohibé depuis février 2016, mais aussi du chlorpyriphos-éthyl ou de l’hexaconazole surdosés.

Mayotte : L’épidémie de choléra s’étend à un nouveau quartier

L’épidémie de choléra qui sévit actuellement à Mayotte continue de susciter l’inquiétude, notamment après la confirmation hier d’un cas dans un nouveau quartier de l’île, portant le total à 67 personnes infectées.
Parmi les victimes figure une fillette de trois ans décédée la semaine dernière.