Revenir à la rubrique : Mayotte

​Mayotte : La nuit de samedi marquée par des affrontements entre bandes rivales

Ouangani a été le théâtre de violents affrontements entre bandes dans la soirée de ce samedi.

Ecrit par L.S. – le lundi 14 novembre 2022 à 13H14

Des bandes rivales de Barakani et Ouangani se sont affrontées, dressant des barrages enflammés sur la route, jetant des pierres et saccageant les habitations situées à proximité, annoncent Les Nouvelles de Mayotte

Il a fallu l’intervention des équipes de gendarmes pour calmer les tensions et disperser les jeunes qui s’affrontaient avec des grenades lacrymogènes.

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La ministre chargée des Outre-mer se rendra à Mayotte prochainement

Marie Guévenoux, nouvelle ministre chargée des Outre-mer, a rencontré les élus mahorais et a annoncé l’opération d’évacuation du stade Cavani et la préparation de l’opération Wuambushu 2. Par ailleurs, elle indique qu’elle sera à Mayotte dans « le prolongement de l’installation du nouveau préfet de Mayotte, François-Xavier Bieuville.

Mayotte : Les barrages se reforment ce samedi

Des responsables de barrages à Mayotte ont décidé de reprendre les blocages en réponse à la condamnation de deux des leurs à quatre ans de prison, suite à l’attaque d’une gendarmerie fin janvier dernier.

Fin du droit du sol : Une remise en cause de l’appartenance de Mayotte à la France selon Moroni

La fin du droit du sol à Mayotte annoncé dimanche dernier par Gérald Darmanin pour contrer l’immigration illégale en provenance majoritairement de l’archipel des Comores a réveillé les ardeurs des autorités comoriennes. Pour ces dernières, la mesure proposée par le ministre de l’Intérieur français serait « le début d’une remise en cause de la soi-disant appartenance de l’Ile Mayotte à la France ».

Les Forces vives de Mayotte réagissent aux annonces de Gérald Darmanin

Le collectif « Les Forces vives de Mayotte » déplorent le choix du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer de s’attaquer à la suppression du droit du sol alors que les manifestants réclamaient en priorité la fin du « séjour territorialisé » et craignent « un détournement » de leur revendication majeure.

Thierry Robert ouvre un restaurant à Mayotte

L’insécurité permanente que subissent les habitants de Mayotte est peu propice aux affaires des commerçants. C’est dans ce contexte anxiogène que l’ex-élu réunionnais Thierry Robert lance un appel aux politiques péi afin qu’ils se saisissent sérieusement de la situation mahoraise. Une île où Thierry Robert fait justement des affaires.