Revenir à la rubrique : Mayotte

Mayotte : Après avoir été volontairement incendié, le pont de Dzoumogné est opérationnel

Cible d'un incendie criminel vraisemblablement destiné à attirer l'attention des pouvoirs publics sur son état déplorable, le pont de Dzoumogné est praticable dès aujourd'hui pour les véhicules de 3,5 tonnes maximum.

Ecrit par NP – le lundi 11 juillet 2022 à 14H26

Le 9 juillet dernier, le pont de Dzoumogné était volontairement incendié. Compte tenu des dommages constatés et des risques pour la sécurité des véhicules et des personnes, la préfecture de Mayotte n’avait pas eu d’autre choix que de le fermer à la circulation.
 

Des mesures de contournement avaient été mises en place le temps qu’une solution soit trouvée alors qu’une expertise était commandée en urgence pour évaluer l’impact précis de cet acte criminel.

À quand un nouveau pont ?

L’Etat avait immédiatement communiqué, rappelant que de « telles actions n’accéléreront pas la mise en place d’un nouveau pont et que les habitants de Dzoumogné et du Nord sont les premières victimes de cette action criminelle qui entrave la libre circulation de chacun ».
 

Ce dimanche, le pont a été rouvert vers 16 heures mais reste limité aux véhicule de 3,5 t maximum. Les véhicules doivent rouler au pas.

Par ailleurs, les services de l’État ont précisé être en discussion avec le centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (CEREMA) pour étudier la venue d’un nouvel ouvrage temporaire en attendant les travaux à venir. Mais ce nouvel ouvrage ne pourra se faire que sous réserve d’aménagements préalables et de délais de routes puis de mises en œuvre.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] Contamination des végétaux à Mayotte : risque sanitaire élevé dû aux pesticides, les consommateurs appelés à la vigilance

La préfecture de Mayotte met en garde ses habitants quant à la contamination de végétaux aux pesticides. Les autorités mettent en garde les consommateurs qui sont invités à ne pas réaliser leurs achats de fruits et légumes auprès des vendeurs sur le bord des routes en raison du danger qu’est susceptible de représenter la consommation de ces produits. Parmi les substances présentes dans les produits analysés se trouve le Diméthoate, un insecticide prohibé depuis février 2016, mais aussi du chlorpyriphos-éthyl ou de l’hexaconazole surdosés.

Mayotte : L’épidémie de choléra s’étend à un nouveau quartier

L’épidémie de choléra qui sévit actuellement à Mayotte continue de susciter l’inquiétude, notamment après la confirmation hier d’un cas dans un nouveau quartier de l’île, portant le total à 67 personnes infectées.
Parmi les victimes figure une fillette de trois ans décédée la semaine dernière.

Choléra à Mayotte : L’ancienne directrice de l’ARS accuse les élus d’être responsables

Dominique Voynet, qui fut ministre de l’Environnement dans le gouvernement de Lionel Jospin et directrice de l’Agence régionale de santé de Mayotte de 2019 à 2021, appelle l’État à accélérer les travaux d’assainissement des eaux usées sur l’île pour freiner le risque de propagation du choléra. Et elle n’hésite pas à pointer du doigt la responsabilité des élus locaux, accusés d’immobilisme.

Un enfant meurt du choléra à Mayotte

Il s’agit du premier décès recensé par l’Agence régionale de santé. L’enfant habitait dans le quartier de Koungou dans lequel plusieurs cas de choléra ont été identifiés ces dernières semaines.