Revenir à la rubrique : L'invité de Zinfos974

[L’invité de Zinfos]- Expedit Lock Fat secrétaire général du syndicat CFDT Santé Sociaux

Pierrot Dupuy reçoit Expedit Lock Fat, secrétaire général du syndicat CFDT Santé Sociaux. Suite à la parution du décret relatif à la suppression de l'indexation sur les primes des agents hospitaliers, le syndicat a choisi de passer par une "class action" plutôt que de passer devant le Conseil d'Etat.

Ecrit par – le samedi 27 octobre 2018 à 18H19

[L'invité de Zinfos]- Expedit Lock Fat secrétaire général du syndicat CFDT Santé Sociaux

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Jean-Jacques Morel : « À St-Denis vous avez un mangé cochon dégradé et honteux »

À une semaine du deuxième tour des élections municipales, l’avocat et homme politique Jean Jacques Morel fait le point sur la situation de notre île lors d’un entretien avec Pierrot Dupuy. Chômage, économie, ou encore crise sanitaire, l’actuel élu d’opposition à la mairie de Saint-Denis dévoile ses inquiétudes quant à l’avenir du territoire : « Jamais dans l’histoire récente, depuis l’après-guerre, La Réunion n’a été dans une situation aussi critique ».

Il réagit également aux alliances « contre nature » qui ont vu le jour après le premier tour des municipales à Saint-Denis: « Vous avez un mangé cochon dégradé et honteux, qui fait que les gens ne se retrouvent plus » explique-t-il en évoquant notamment la décision de Nassimah Dindar de rejoindre la liste socialiste d’Ericka Bareigts.

Pascal de Izaguirre : « Corsair entend bien rester et développer sa présence »

En visite dans notre île c’est un PDG de Corsair souriant et enthousiaste qui a accepté l’invitation de Pierrot Dupuy. Il faut dire que l’actualité de la compagnie présidée par Pascal de Izaguirre est chargée de bonnes nouvelles entre modernisation de la flotte, nouvelles dessertes et renforcement des vols sur La Réunion. Enfin, comme il ne lâche rien, il va également remettre sur la table des autorités mauriciennes sa demande d’exploitation de la ligne entre La Réunion et l’île soeur qui pourrait se faire au fameux tarif idyllique de 99€…