Revenir à la rubrique : Société

L’Etang-Salé : L’état de catastrophe naturelle décrété pour la commune

Le préfet l’a confirmé ce jeudi matin, l’état de catastrophe naturelle et de calamité agricole sera bien décrété sur la commune de l’Etang-Salé après l’épisode de fortes pluies de début de semaine. Jérôme Filippini a également pu se rendre compte de l'étendue des dégâts directement auprès des habitants.

Ecrit par M.B – le jeudi 01 février 2024 à 17H04

C’est en parallèle d’une visite sur le terrain que Jérôme Filippini a confirmé que l’état de catastrophe naturelle sera décrété pour la ville de l’Etang-Salé. Si la commune avait été relativement épargnée par le cyclone Belal, ce qui ne justifiait pas cette décision, l’épisode de fortes pluies de dimanche soir a, au contraire, largement touchée la ville. “La loi a été modifiée et vous disposez maintenant de 30 jours pour déposer votre dossier”, a ajouté le préfet, alors qu’il était interpellé par des habitants du village d’Etang-Salé-les-Bains. “On veut bien travailler comme des fous pour remettre en état, mais il faut qu’on ait l’assurance d’être indemnisé”, explique une assistante maternelle dont les locaux ont été ravagés par les inondations.

“Certaines canalisations n’avaient pas été curées depuis 20 ans »

Ce sont au total “près de 45 maisons qui ont été touchées par ces inondations », précise le maire de la commune, Mathieu Hoarau, « des canalisations n’avaient pas été curées depuis 20 ans. J’ai demandé à la Civis de faire des études préliminaires pour lancer des travaux”. Entre le déversement des eaux des hauts et les pluies diluviennes qui se sont abattues sur la station balnéaire, les dégâts sont considérables. De nombreux habitants sont ainsi venus témoigner de la nuit d’horreur qu’ils ont passée alors qu’ils voyaient l’étang se répandre dans les rues.

Certains ont tout perdu avec le débordement de l’étang. Dans certaines habitations, le niveau de l’eau a atteint près de 40 centimètres. “Quarante ans que j’habite là et je n’ai jamais vu ça. J’ai passé toute une nuit sur mon lit en espérant que le niveau baisse”, ajoute Marie-Céliane, 70 ans. Si la gramoune a refusé d’être évacuée, ce sont une vingtaine de familles qui ont dû trouver refuge dans le centre de vacances ouvert en urgence par la ville.

 

Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bruno
1 mois il y a

un préfet spécial « com ». « on n’a peut-être pas bien fait avant » » …..
foutor, si l’urbanisme était si bien géré à la Réunion, ça se saurait depuis longtemps!
un préfet dans l’air du temps, un casseur la blague qui soigne sa com, qui fait croire qu’il est proche de la population, bon manipulateur.

Joe Riz de veau
1 mois il y a

La mairie à décrété de jeter l’eau des vidanges dans le lagon avec l’avis contraire de l’ARS, les pécheurs du lagon et de l’étang vous remercie.

pop
28 jours il y a

Les caniveaux n’ont pas été curés depuis 20 ans, c’est à prouver. Mais c’est sur qu’ils ne l’ont pas été ces deux dernières années

Déjà vu..,
28 jours il y a

La politique de aménagement sur étang sale est une vraie catastrophe ..! Il faut que la population se réveille pour protéger le peu terre qui leur reste ..!!.

Dans la même rubrique

Le SNJ se dit « ouvert au dialogue » avec les trois candidats au rachat du Quotidien de La Réunion

Avant que les 48 salariés du Quotidien ne soient consultés sur les trois offres de rachat déposées pour leur journal, il faudra au préalable que celles-ci soient déclarées recevables. Bien qu’aucun candidat ne prévoie de conserver le moindre journaliste, mais seulement d’en recruter un certain nombre après leur licenciement, le syndicat SNJ ne ferme pas la porte aux discussions avec les repreneurs.

Le “Kar’ La Nuit’” démarre dès ce soir !

Ce nouveau service de transport à la demande a été lancé ce vendredi par le TO et la Semto. Destiné aux salariés de la restauration ou de l’hôtellerie, mais aussi aux noctambules, deux mini-bus seront mis en service une expérimentation de six mois tous les jours de 20h à 3h.

Épidémie de Leptospirose : Circulation à un niveau élevé

Santé Publique France océan Indien fait le point sur les circulations virales en cours à La Réunion. L’épidémie de Leptospirose a atteint un niveau plus élevé que les années précédentes. Une personne diagnostiquée est décédée, mais les autorités ne peuvent pas confirmer un lien entre le décès et la maladie bactérienne.