Revenir à la rubrique : Société

Les Verts s’interrogent sur l’étang du Gol

L’Etang du Gol à Saint-Louis est-il pollué? C’est la question que se posent spécialistes et citoyens depuis quelques jours. La présence de cadavres de poissons a, en effet, donné l’alerte et la pêche a été interdite à cet endroit. Pour les Verts-Réunion, le manque d’information concernant cet étang ne permet pas pour l’instant de donner une raison claire à cet incident.

Ecrit par Melanie Roddier – le lundi 29 décembre 2008 à 16H01

Ce n’est pas la première fois que l’on constate des éléments polluants dans l’Etang du Gol.
Mais l’affaire a pris de l’ampleur depuis un mois, date à partir de laquelle des poissons morts ont été retrouvés à la surface de l’eau, le ventre à l’air.
La Préfecture a immédiatement interdit la pêche à cet endroit.
Les Verts-Reunion ont « mené leur enquête » et étudié plusieurs hypothèses même s’ils insistent sur le fait qu’un manque de données évident ne permet pas de confirmer l’une ou l’autre des hypothèses.
La première aurait déjà été observée et est naturelle: les effets de la chaleur qui jouent sur l’oxygène dans l’eau.
C’est cette même présence de chaleur qui pourrait faviriser le développement des plantes aquatiques telles que la jacinthe d’eau, un fléau pour les étendues d’eau douce car elle devient rapidement envahissante et réduit le niveau d’oxygène de l’eau, insupportable pour certaines espèces.
« Tout le bassin de Saint-Louis à l’Etang-Salé est concerné. Nous avons pensé à l’usine sucrière du Gol qui est proche de la zone de l’étang. La pollution peut aussi provenir de la station d’épuration lagunaire ou encore de l’épandage agricole qui augmente la production de jacinthes d’eau. Plus largement, les rejets liés à l’urbanisation ne sont pas à ignorer« , explique Vincent Defaud, le porte-parole régional des Verts-Réunion et conseiller municipal d’opposition de l’Etang-Salé.
Selon un membre des Verts-Reunion, membre d’un centre de recherche, ces hypothèses sont à prendre avec des pincettes.
« Les informations que l’on nous a apportées expliquent que l’usine sucrière du Gol est très surveillée et bien contrôlée« , explique Vincent Defaud.
De même, la station d’épuration lagunaire respecterait le dimensionnement recommandé, donc pas de surplus ou de rejets constatés.
Enfin, la culture dominante de la zone est la canne à sucre, culture qui ne nécessite pas une usage important d’engrais et de pesticides.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Baccalauréat : Début des épreuves ce mardi

Après le passage des épreuves écrites anticipées de français le vendredi précédent, l’attention se tourne désormais vers les élèves de Terminale des filières générale et technologique, qui s’apprêtent à débuter leur marathon d’examens pour décrocher le baccalauréat général et technologique.