Revenir à la rubrique : Faits divers

Les marins du bateau sri lankais n’avaient plus de vivres

​Ce dimanche soir, le débarquement des six marins à bord de l'Imula se poursuit méthodiquement sur le plan médical avant leur acheminement vers la PAF en rétention administrative.

Ecrit par Isabelle Serre – le dimanche 31 juillet 2022 à 18H55

Le bateau Imula battant pavillon sri lankais a accosté à 16 heures au port de plaisance du Port Ouest ce dimanche. 

L’examen des marins par un médecin se poursuivait encore à 19H30. Ce contrôle sanitaire est minutieux. Il faut environ une heure pour chacun d’entre eux pour la réalisation d’un check up complet.

Selon nos informations, les navigants de ce bateau de pêche de 15 mètres de long se portent bien malgré les 21 jours passés en mer. 

Leur bateau a été localisé pour la dernière fois dans un port d’une île située dans la mer des Laquedives, entre la pointe de l’Inde et du Sri Lanka.

Les marins ne disposaient plus de vivres. Aucune nourriture n’a été trouvée à bord.

Une fois cet examen médical complet achevé, les six marins, dont on ignore encore s’ils ont choisi la destination Réunion pour y demander l’asile ou s’ils ont rencontré une avarie, seront ensuite acheminés vers les locaux de la Police aux Frontières à Gillot. 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Accident sur le pont Vinh-San

Un accident s’est produit ce samedi à l’entrée du pont Vinh-San à Saint-Denis. Deux véhicules sont entrés en collision. Cet accident provoque quelques ralentissements pour entrer dans le chef-lieu.

Inéligibilité d’André Thien Ah Koon : Le jugement d’appel confirmé

Une erreur dans le libellé du jugement rendu par la cour d’Appel en mai dernier a permis au maire du Tampon de continuer à exercer ses différents mandats encore quelque temps. Ce jeudi, après avoir évoqué l’affaire en chambre du conseil et à huis clos, la cour a corrigé l’erreur et confirmé l’inéligibilité de l’édile.