Revenir à la rubrique : Mayotte

​Le gasoil et le gaz plus chers à Mayotte qu’à La Réunion malgré la baisse des prix

Mayotte enregistre une forte diminution des prix des produits pétroliers. Le sans-plomb coût moins cher qu’à La Réunion, mais les prix de la bouteille de gaz et le gasoil sont plus élevés.

Ecrit par NP – le jeudi 01 septembre 2022 à 07H58

En raison de la baisse des cours du pétrole, de la majoration de l’aide exceptionnelle de l’État et de la baisse de la taxe spéciale de consommation, une forte diminution des prix des produits pétroliers est constatée à Mayotte à compter d’aujourd’hui. Les prix du gazole et du gaz restent plus élevés qu’à La Réunion.

Sans-plomb : 1,53€ / litre contre 1,55 euro/litre à La Réunion
Gazole : 1,36€ / litre contre 1,31 euro/litre à La Réunion
Bouteille de gaz : 26,00 € l’unité contre 15 euros à La Réunion.
Pétrole lampant : 1,23€ / litre
Mélange détaxé : 1,09€ / litre
GO Marine : 1,06€ / litre

Comme le prévoit la réglementation, le Préfet de Mayotte fixe mensuellement les prix maximum des produits pétroliers suivants :

Supercarburant sans plomb
Gazole routier et maritime
Mélange détaxé
Pétrole lampant
Gaz de pétrole liquéfié

Ces prix maximums (toutes taxes comprises) sont calculés en trois temps :

Tout d’abord, les prix maximum hors taxe sont établis à partir d’une méthode de calcul mentionnée dans la réglementation et de données objectivables. Ils prennent en compte les coûts supportés par les entreprises et la rémunération des capitaux ou, le cas échéant, de leur marge commerciale.

Dans un deuxième temps, les prix maximum toutes taxes comprises sont déterminés en ajoutant aux prix hors taxe le montant des différentes taxes applicables, notamment la fiscalité indirecte locale, dont les taux et tarifs sont déterminés par le Conseil départemental et dont les recettes contribuent au financement des collectivités locales.

Dans un troisième temps, la remise forfaitaire de 25 centimes par litre de carburant, financée par l’État, est appliquée aux prix toutes taxes comprises.

Au 1er septembre 2022, les prix maximums applicables à Mayotte seront les suivants :
 

  Prix max toutes taxes comprises Prix max, remise financée par l’État compris Evolution par rapport au mois M-1 (cts€/l)
Supercarburant sans plomb (en €/l) 1,78 1,53 -0,36
Gazole( en €/l) 1,61 1,36 -0,26
Pétrole lampant 1,23 Pas concerné -0,06
Mélange détaxé 1,34 1,09 -0,28
G.O marine 1,31 1,06 -0,18
Gaz de pétrole liquéfié (en €/bouteille de 12,5 kg) 26 Pas concerné -0,50

Déterminants de l’évolution mensuelle constatée

Les prix des produits pétroliers enregistrent une importante baisse pour le mois de septembre 2022 en raison de plusieurs facteurs :

– La baisse des cours du carburant : les cotations moyennes des produits pétroliers baissent fortement sur les 15 premiers jours du mois de septembre (– 19,4 % pour l’essence et -9% pour le gazole).

– La parité euro-dollar : l’euro s’est légèrement apprécié par rapport au dollar (+0,2 %)

– L’évolution de la fiscalité indirecte : Par délibération du 28 juillet 2022, le Conseil départemental de Mayotte a accordé une baisse globale de la taxe spéciale de consommation sur les prix de l’essence et du gazole routier de 74 €/m3 (pour une durée de trois mois). Par conséquent, la fiscalité sur l’essence enregistre une baisse de 13,5 % par rapport au mois précédent et celle du gazole enregistre une baisse plus importante (– 19%).

– La prolongation et la majoration de l’aide exceptionnelle financée par l’État : par décret du 22 août 2022, l’aide exceptionnelle est prolongée jusqu’au 31 décembre 2022, majoré à 25 centimes d’euros par litre jusqu’au 31 octobre 2022.

– La baisse des frais de passage en dépôt

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Mayotte : des gendarmes agressés à Bandrélé, la zone quadrillée

Samedi, des gendarmes ont été violemment agressés par un groupe d’individus non identifiés sur un sentier de randonnée à la crête de Bandrélé, à Mayotte, rapporte Mayotte La 1ère. Selon la gendarmerie, un dispositif de recherche a été déployé pour retrouver les agresseurs. Les forces de l’ordre sont mobilisées pour quadriller la zone.

Mayotte : Les sortants favoris, le RN en embuscade

Si dans la première circonscription, la députée sortante Estelle Youssouffa (DVD) est ultra-favorite, Mansour Kamardine (LR) devra faire face à plus de difficultés, mais reste pour l’instant en tête des pronostics. Le RN, qui réalise de bons scores dans l’archipel depuis plusieurs années, a fait le choix de ne présenter qu’une seule candidate.

[Communiqué] Contamination des végétaux à Mayotte : risque sanitaire élevé dû aux pesticides, les consommateurs appelés à la vigilance

La préfecture de Mayotte met en garde ses habitants quant à la contamination de végétaux aux pesticides. Les autorités mettent en garde les consommateurs qui sont invités à ne pas réaliser leurs achats de fruits et légumes auprès des vendeurs sur le bord des routes en raison du danger qu’est susceptible de représenter la consommation de ces produits. Parmi les substances présentes dans les produits analysés se trouve le Diméthoate, un insecticide prohibé depuis février 2016, mais aussi du chlorpyriphos-éthyl ou de l’hexaconazole surdosés.

Mayotte : L’épidémie de choléra s’étend à un nouveau quartier

L’épidémie de choléra qui sévit actuellement à Mayotte continue de susciter l’inquiétude, notamment après la confirmation hier d’un cas dans un nouveau quartier de l’île, portant le total à 67 personnes infectées.
Parmi les victimes figure une fillette de trois ans décédée la semaine dernière.