Revenir à la rubrique : Hi-Tech

Le ballon de football WIFI

Adidas, en partenariat avec Cairos Technologies AG, est à l’initiative de cette technologie permettant de mieux définir quand le ballon franchit la ligne de but. En fait, le ballon envoie grâce à sa puce un signal sans fil à l’une des 12 antennes Wi-Fi placées autour du terrain. Un ordinateur capte le signal et l’envoie […]

Ecrit par Pierre Ulrich – le mardi 30 septembre 2008 à 06H00

Adidas, en partenariat avec Cairos Technologies AG, est à l’initiative de cette technologie permettant de mieux définir quand le ballon franchit la ligne de but. En fait, le ballon envoie grâce à sa puce un signal sans fil à l’une des 12 antennes Wi-Fi placées autour du terrain. Un ordinateur capte le signal et l’envoie à l’arbitre sur sa montre, ce dernier affichant alors une espèce de SMS avec comme message « BUT ». Les dirigeants de la FIFA n’ont pas voulu accepter ce système pour le mondial 2006, et attendent de nouvelles expérimentations. Dans l’avenir, va-t-on voir les supporteurs tranquillement installés dans les tribunes, pianotant sur leur ordinateur portable à la recherche du signal Wi-Fi afin de tromper la montre de l’arbitre ?

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Salon VivaTech : « La Réunion a sa place dans cet écosystème »

Hanifah Locate, directrice de la recherche et de l’innovation à la Région Réunion, s’est rendue au salon VivaTech à Paris. Elle accompagne une dizaine de start-ups qui sont venues présenter leurs produits et affirmer la volonté régionale d’être un futur hub pour l’innovation.

Le 8 janvier, de l’ADN réunionnais sera envoyé en orbite

Alors que la fusée américaine de nouvelle génération Vulcan Centaur devait décoller hier, la météo a nécessité le report du décollage au 8 janvier. Une avancée technologique qui s’accompagne d’un caractère symbolique pour La Réunion, puisqu’un morceau de l’ADN de Guy Pignolet sera placé à l’intérieur avant d’être envoyé sur orbite. Depuis la Floride, le Sainte-Rosien revient sur cet événement.

Les intelligences artificielles autonomes arrivent

Plusieurs agents conversationnels qui utilisent l’intelligence artificielle sont en ligne depuis la fin de l’année 2022. Ces quelques mois d’existence ont suffi pour que des ingénieurs créent maintenant des outils qui leur permettent de réaliser des tâches autonomes.