Revenir à la rubrique : Culture

La Réunion accueille la 5e édition du festival Réunion Graffiti : « Une volonté de s’ouvrir vers tout ce qui est urbain »

Le festival Réunion Graffiti fête cette année ces 5 années d'existence. À cette occasion, son directeur, EKO-LSA, ainsi que ses équipes, ont concocté une programmation particulièrement riche tout au long du mois d'octobre, avec plus d'une vingtaine d'artistes nationaux et internationaux présents dans les deux villes hôtes, Saint-Denis et Saint-André. Une manifestation qui n'est pas uniquement dédiée au street art mais qui souhaite avant tout rassembler autour des valeurs du hip-hop et de ses sous-cultures.

Ecrit par N.P. – le mardi 03 octobre 2023 à 15H31

« On est un festival graffiti autour duquel on va greffer tous les éléments de notre culture commune qui est le hip-hop, c’est-à-dire la danse, la musique mais aussi le sport urbain », lance EKO-LSA. Le papa des « bboys » poursuit son rêve de faire du Réunion Graffiti « le plus grand festival international de street art de l’ocean Indien ». Un pari d’ores et déjà accompli au vu des pointures internationales qui se sont succédé ces dernières années comme les légendes new-yorkaises Daze ou Lady Pink.

Du côté de la programmation artistique, toujours cette même volonté d’attirer des grands noms de la scène internationale tout en soutenant les talents locaux.  Au niveau des artistes extérieurs, six grands noms ont répondu à l’appel, comme l’artiste espagnol Belin (connu pour son appropriation libre de l’hyperréalisme), le Japonais Shiro (connu pour sa vision de la culture hip-hop), Besok et son style éclectique (Allemagne), Le street mauricien Mat Li et sa technique issue du « doodling », l’artiste indienne Neethi et son univers coloré, sans oublier la venue de Sangue, artiste marqué par son engagement.

Du côté de l’Hexagone, certains artistes comme Lazoo (dont les visages métissés ornent déjà plusieurs murs de La Réunion) ou Ceet (et ses célèbres « chicanos ») seront de nouveau de la partie pour cette édition 2023. Ils seront accompagnés de Maye (connu pour ses étranges personnages filiformes), de Popay, de Sitou (et ses superbes portraits afro-féminins), de Sly2 sans oublier Amélie Beral et ses portraits animaliers.

Du côté des artistes locaux, quasiment tout le gratin péï a répondu présent. Le public pourra retrouver nos street artistes en action comme Bonheur (connu pour ses sourires pleins de couleurs), Kony Cho Art (et ses paysages en trompe l’oeil), Lego et ses lettrages, 1DI1 et ses œuvres inspirées par l’amérindianisme, Miaou (reconnaissable à ses onomatopées), NOPE et son style naïf, ONER et ses clins d’œil à la flore, la faune et la culture réunionnaises, SEPT et son langage artistique au style « tricot » et enfin VAST, au graphisme vibrant de couleurs.

Grosse nouveauté cette année pour les cinq années de la manifestation, la tenue d’évènements grand public qui auront lieu chaque semaine. Le premier, un village d’arts et développement durable sera mis en place à l’Académie des Dalons aux Camélias. Baptisé « Sustainable Development Goals through Arts, c’est est un projet mondial visant à sensibiliser la population aux 17 Objectifs de Développement Durable établis par les Nations-Unies. A cette occasion, l’Académie des Camélias accueillera des artistes autour des 17 ODD ainsi que des ateliers thématiques. « Je suis très heureux que « SDGs through Arts » associe le festival Réunion Graffiti dans sa démarche. C’est vraiment un honneur d’avoir été choisis, un moyen de nous mobiliser pour un territoire plus durable, mais aussi une belle opportunité de rayonnement pour notre île et pour nos artistes », termine EKO.

Les temps forts à ne pas manquer :

A l’Académie des Camélias

• 2 et 3 octobre : village Art et Développement Durable • 6 octobre : concert de Nicko Real Lion

A Saint-Denis et Sainte-Clotilde

• 29 septembre à 18h30 : vernissage de l’exposition MIAOU au Chat Blanc
• 2 au 12 octobre et du 16 au 20 octobre : fresques sur façades
• 11 octobre à 18h30 : vernissage de l’exposition collective Graffiti Letter avec le Crew 253

20 octobre à 18h30 : vernissage de l’exposition NOPE au Chat Blanc
• 22 octobre à partir de 9h : compétition de Skate au Skate Park avec l’association Asphalte

A Saint-André

• 7 octobre : jam au stade de Saint-André • 9 au 15 octobre : fresques

A la Cité des Arts

• 23 et 24 octobre à partir de 10h : workshop d’artistes
• 26 octobre : vernissage de l’exposition restitution du workshop
• 23 au 27 octobre : Masterclass Réunion Graffiti avec Mini
• 27 octobre à 20h : concert exceptionnel avec Kaf Malbar, Maylan Manaza et DJ Dan
• 27 octobre à 17h : Battle Graff Be The Meister
• 24 au 29 octobre : ateliers d’initiations gratuits et accessibles à tous avec l’association MKO • 28 octobre à partir de 14h : Battle de danse avec l’association ARU et Showcase de ATEP • 28 octobre : ateliers de danse avec l’association MKO
• 28 et 29 octobre à partir de 10h : Graffiti Block Party
• 29 octobre à partir de 11h : concerts de Karolyn, Jim Fortuné et Somethin’ Good
• 29 octobre à 17h : Restitution ”AFRO INTENSIV 3” avec l’association KAFEIR

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

GTNN, éternel lover

Le docteur musical de l’amour, VJ Awax, vient de dévoiler le nouveau clip du crooner GTNN. « Contre moi » coche toutes les cases d’un tube ou autrement dit, un « Run Hit ».

L’hommage en couleurs de Regina Pisano

L’une des créatrices de contenus les plus connues à La Réunion, Regina Pisano, se lance dans la musique. Son premier single, « Les couleurs », est un hommage à son fiancé décédé et une célébration de la vie malgré la perte d’un être cher.

Clara, Kalipsxau, Benjam aussi ciblés par un pirate informatique

Plusieurs autres artistes ont été visés par le pirate informatique qui a déjà fait retirer les clips musicaux de Kénaëlle et Missty de la plateforme YouTube. Ce week-end, Sista Flo et Lucyana ont subi le même sort. Ce matin, c’est la princesse du Séga, l’ultra-populaire Clara, qui a vu deux de ses vidéos être suspendues suite à une réclamation. La reine du zouk, Kalipsxau, et le chanteur Benjam sont aussi concernés.