Revenir à la rubrique : Santé

La Possession souhaite signer une charte contre les perturbateurs endocriniens

Les méfaits des perturbateurs endocriniens sur la santé publique sont désormais connus, et considérés par l’OMS  et le programme des nations unies comme « une menace mondiale à laquelle il faut apporter une solution ». Présents dans de très nombreux produits de consommation courante, ils entrainent cancers, malformations des nouveaux nés exposés in utéro, diabète, obésité… La […]

Ecrit par N.P – le mercredi 15 mai 2019 à 13H48

Les méfaits des perturbateurs endocriniens sur la santé publique sont désormais connus, et considérés par l’OMS  et le programme des nations unies comme « une menace mondiale à laquelle il faut apporter une solution ». Présents dans de très nombreux produits de consommation courante, ils entrainent cancers, malformations des nouveaux nés exposés in utéro, diabète, obésité…

La ville de La Possession s’apprête à signer la charte « Villes et Territoires sans perturbateurs endocriniens », déjà signée par plus de 200 communes et territoires français. Il s’agit de  mener un plan d’action sur le long terme visant à limiter l’exposition aux perturbateurs endocriniens, incluant les dispositions suivantes :

– Restreindre, puis à terme éliminer l’usage des produits biocides et phytosanitaires contenant des perturbateurs endocriniens sur le territoire

– Réduire l’exposition aux perturbateurs endocriniens dans l’alimentation en développant la consommation de produits issus de l’agriculture biologique et en interdisant à terme l’usage de matériel contenant des perturbateurs endocriniens

– Favoriser l’information de la population, des professionnels de santé, du personnel des collectivités territoriales, des professionnels de la petite enfance, des acteurs économiques de l’enjeu des perturbateurs endocriniens

– Mettre en place des critères d’éco conditionnalité éliminant progressivement l’usage des perturbateurs endocriniens dans les contrats et les achats publics

– Informer tous les ans les citoyens sur l’avancement des engagements pris 14 Adhérer à la charte permet un échange de ressources et de bonnes pratiques avec l’ensemble des villes et territoires engagés dans la démarche

La municipalité l’assure, adhérer à la charte permet un échange de ressources et de bonnes pratiques avec l’ensemble des villes et territoires engagés dans la démarche. L’adhésion à la charte est à l’ordre du jour du conseil municipal de ce jeudi 16 mai.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La Réunion face au cancer : Une étude révèle des disparités de survie avec l’Hexagone

La première étude sur la survie des personnes atteintes de cancer à La Réunion entre 2008 et 2018 révèle des disparités significatives de survie entre les différents cancers, mais également entre La Réunion et la France hexagonale. Cette étude met en lumière l’impact de facteurs socio-économiques sur les causes de la maladie et la nécessité d’adapter les stratégies de lutte contre le cancer au contexte local.

Épidémie de Leptospirose : Circulation à un niveau élevé

Santé Publique France océan Indien fait le point sur les circulations virales en cours à La Réunion. L’épidémie de Leptospirose a atteint un niveau plus élevé que les années précédentes. Une personne diagnostiquée est décédée, mais les autorités ne peuvent pas confirmer un lien entre le décès et la maladie bactérienne.

Un quart des élèves réunionnais de 6e sont en surcharge pondérale

À l’occasion de la Journée mondiale de l’obésité le 4 mars prochain, L’ARS et l’académie de La Réunion ont mené une étude conjointe sur la corpulence des enfants en classe de 6ᵉ. Sur 1.700 élèves, presque un quart d’entre eux sont déjà concernés par le surpoids.