Revenir à la rubrique : Sport Réunion

La diagonale des fous reçoit le prix de la « course la plus mythique »

Le journal l’Équipe a organisé un sondage sur son site afin de designer la course la plus mythique de l’ultra-trail. Ce sont 14 000 participants qui ont voté afin de désigner le vainqueur. Trois courses se sont détachées du lot, la diagonale des fous,165 kms, 9565m de dénivelé positif (Île de la Réunion), l’ultra-trail du […]

Ecrit par zinfos974 – le mardi 09 avril 2019 à 10H01

Le journal l’Équipe a organisé un sondage sur son site afin de designer la course la plus mythique de l’ultra-trail. Ce sont 14 000 participants qui ont voté afin de désigner le vainqueur. Trois courses se sont détachées du lot, la diagonale des fous,165 kms, 9565m de dénivelé positif (Île de la Réunion), l’ultra-trail du Mont Blanc, 171 kms, 10 000m de dénivelé positif (Alpes, France)  et la Barkley, 160 kms, 18 000m de dénivelé (Tennessee,USA). 

 

 

Le résultat est sans équivoque, les lecteurs ont voté à 40% pour La Diagonale des Fous, arrive en deuxième position l’Ultra Trail du Mont Blanc avec 32%, La Barkley complète le podium avec 20% des suffrages. 

 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Johanne Defay éliminée à Tahiti

Alors que les Jeux olympiques se rapprochent à grands pas, Johanne Defay a réalisé une contre-performance lors de la compétition du Tahiti Pro en se classant 9e. Néanmoins, la victoire de la Tahitienne Vahiné Fierro a un petit goût de Réunion, puisqu’elle est entraînée par Jérémy Florès.

Footballeurs péi pro : L’étrange saison qui a du mal à relier deux générations

Alors que la plupart des championnats européens se sont arrêtés le week-end dernier, l’heure du bilan a commencé pour tout le monde. Une saison assez particulière pour les footballeurs réunionnais qui n’est pas la plus faste en termes de présence sur les terrains professionnels de l’Hexagone. La faute, peut-être, à une jonction de générations qui met du temps à se faire. Néanmoins, entre le départ de Dimitri Payet au Brésil, le succès de Melvine Malard en Angleterre et une relève qui arrive, la saison a été riche en changements. Retour sur une année assez particulière pour les footballeurs réunionnais.