Revenir à la rubrique : Faits divers

Incendie au Diana Dea Lodge : « Toutes les parties communes sont détruites »

Le directeur du Diana Dea Lodge s'exprime suite au sinistre qui s'est produit dans la nuit de lundi à mardi. Une partie de l'établissement est détruite.

Ecrit par 2181159 – le mardi 02 août 2022 à 09H36

Un incendie s’est déclaré peu avant 3 heures du matin ce mardi au Diana Dea Lodge. Les 63 clients ont été évacués dans un gymnase. Le directeur du Diana Dea Lodge, Bertrand Van Hauw, s’exprime au micro de Zinfos974.
 

« Nous avons eu un départ de feu aux alentours de 2h50, 3h. L’alarme s’est déclenchée, nous avons fort heureusement pu évacuer tous les clients. J’ai le grand soulagement de vous dire qu’il n’y a pas eu de blessé et que l’évacuation a pu se faire de façon ordonnée« , déclare-t-il.

« L’incendie s’est propagé au niveau des parties communes et a très vite ravagé une grande partie de l’établissement, toutes les parties communes sont détruites« , déplore le directeur du Diana Dea Lodge qui explique n’avoir que peu d’éléments qui expliquent ce qu’il s’est passé : « On est dans l’incompréhension. Une expertise est en cours. On ne sait pas si c’est accidentel ou criminel. »

Bertrand Van Hauw salue la mobilisation des équipes municipales de Saint-Benoît : « La mairie a pu nous aider très vite à prendre en charge les clients qui ont été transférés dans un gymnase cette nuit et avoir une collation. On organise la logistique pour qu’ils puissent retourner récupérer dans les chambres ce qui est possible. »

Bertrand Van Hauw a souhaité souligner le travail de l’employée de garde cette nuit : « Une collaboratrice qui travaille de nuit, a très bien fait son travail toute seule et a réussi à évacuer les clients, le temps que la direction monte sur place. Quand je suis arrivé, 20 minutes après, l’hôtel était déjà très en proie aux flammes. »

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Maltraitance animale : Un individu interpellé et placé en garde à vue

Mercredi 28 février 2024, un individu défavorablement connu des services de police pour des faits de maltraitance envers les animaux a été interpellé. Il avait été filmé, en décembre dernier, alors qu’il frappait sa chienne avec un bâton sur son balcon. Placé en garde à vue, l’auteur devra répondre de ses actes devant le tribunal judiciaire, indique la Police Nationale de La Réunion sur sa page Facebook.

Ste-Suzanne : Les gendarmes mettent fin à une série de cambriolages

Le 26 février 2024, les enquêteurs de la Brigade Territoriale Autonome (BTA) de Sainte-Suzanne ont élucidé 4 cambriolages dont 3 concernant des écoles élémentaires. Les militaires de la compagnie de Saint-Benoit ont interpellé deux individus dont l’auteur principal a reconnu les faits.

Ste-Marie : Une femme gravement blessée par son compagnon

Un homme a tiré sur sa compagne à Sainte-Marie ce mercredi. L’individu s’est par la suite infligé une blessure. Les deux ont été transportés dans un état grave au Centre hospitalier universitaire de Félix Guyon à Bellepierre.

Violences : « Si c’était à refaire, je referais la même chose »

L’audience de comparution immédiate de ce lundi avait, bien malgré elle, pour thème les violences conjugales. Le tribunal avait à juger un trentenaire qui, sous l’effet de l’alcool, a frappé son ex-conjointe au prétexte qu’elle ne voulait pas le laisser entrer à son domicile.