Revenir à la rubrique : Communiqué

Grève générale en Guadeloupe : Patrick Karam dénonce « l’inacceptable défaillance du préfet »

Alors qu'une grande grève générale a démarré en Guadeloupe, Patrick Karam, président du CREFOM (Conseil représentatif des Français d'outre-mer), dénonce "l'inacceptable défaillance du préfet".

Ecrit par N.P – le vendredi 19 novembre 2021 à 14H15

Le communiqué :

A l’heure où la Guadeloupe s’enfonce dans une grève générale qui s’annonce extrêmement dure, c’est avec une profonde consternation et une grande colère qu’en tant que guadeloupéen, je constate une nouvelle fois l’absence de l’Etat dans un de nos territoires d’Outre-mer.

Depuis hier soir 19h30, Pointe-à-Pitre, ville qui abrite l’unique sous-préfecture de Guadeloupe, est livrée aux casseurs et voyous qui après s’être organisés via les réseaux sociaux terrorisent les habitants en pillant, cassant et allumant des feux dans les rues.

Malgré les nombreux appels de pointois désespérés, aucune réponse ne leur a été apportée et aucune force de l’ordre n’était présente.

A 2h17, un incendie destiné à piller une bijouterie s’est propagé au cœur de Pointe-à-Pitre à la rue Nozières. Il a été déclenché par des criminels profitant une nouvelle fois de l’inaction totale de la force publique. Les pompiers ne sont intervenus qu’à 3h.

Je suis témoin une nouvelle fois, une fois de trop de l’inaction d’un Etat qui a abandonné la Guadeloupe. Nos compatriotes, ma famille, mes amis, mes proches sont livrés à eux-mêmes face à des criminels qui n’hésitent pas à mettre leur vie en danger. Des pointois qui fuyaient ont été roués de coups et pillés.

Selon des sources officielles, ce sont 500 voyous armés qui ont pris le contrôle de la ville pendant une dizaine d’heures.

Je demande la démission du préfet qui doit assumer cet échec. Le plus haut niveau de l’Etat doit s’impliquer directement.

Nos compatriotes guadeloupéens et plus largement ultramarins ne sauront accepter d’être traités comme des citoyens de seconde zone. L’Etat doit reprendre ses droits et envoyer tout de suite des renforts de forces de l’ordre. L’Outre-mer, c’est la France.

L’ordre doit prévaloir et les ultramarins doivent pouvoir se sentir en sécurité chez eux.

Patrick Karam
Guadeloupéen
Président d’honneur du CREFOM et Vice-président du Conseil régional Ile-de-France

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Triathlon : Première édition du TRIRUN MAN

La première édition du TRIRUN MAN – Edition Half Réunion Island se tiendra le 29 juin 2024, marquant une aventure sportive inoubliable organisée par Irunman Reunion, Bheecycles Réunion et le Club de Triathlon de Bras-Panon.

NRL : Audrey Bélim salue la prise en compte de l’inflation par l’AFIT France

Interrogé par Audrey Bélim, Franck Leroy, nouveau président de l’Agence de Financement des Infrastructures de Transport (AFIT France),a assuré à la sénatrice que l’organisme prendrait en compte l’inflation dans son soutien financier au projet, jusqu’en 2028. « C’est un point fondamental qui n’était pas acquis », rappelle la parlementaire.

Fermeture pour travaux du sentier La Brèche – Roche Plate la journée de lundi

Suite aux travaux et/ou évaluations d’état de certains sentiers de randonnée pédestre situés sur le domaine forestier géré par l’ONF La Réunion, certains sentiers peuvent être rouverts, notamment le sentier de Bras de Pontho (sentier Dassy) ainsi que le sentier Mollaret.

A noter, des travaux sont programmés sur le sentier La Brèche – Roche Plate le 4 mars. Ce sentier essentiel aux habitants (actuellement unique connexion entre Mafate Sud et Mafate Nord) a été rouvert mais de brefs travaux (impossibles à réaliser avant cette date) permettront de conserver un sentier sécurisé. Ce sentier sera donc fermé pour la journée du lundi 4 mars 2024 uniquement, prévient l’ONF.