Revenir à la rubrique : Santé

Faites-vous vacciner contre la grippe !

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière se déroulera du 16 avril au 30 septembre 2018 à La Réunion, avec comme slogan : « protégeons-nous, protégeons nos proches, vaccinons-nous contre la grippe ». À l’occasion de la prochaine campagne de vaccination, un courrier d’invitation et de prise en charge de la vaccination sera adressé par l’Assurance […]

Ecrit par NP – le vendredi 13 avril 2018 à 10H34

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière se déroulera du 16 avril au 30 septembre 2018 à La Réunion, avec comme slogan : « protégeons-nous, protégeons nos proches, vaccinons-nous contre la grippe ».

À l’occasion de la prochaine campagne de vaccination, un courrier d’invitation et de prise en charge de la vaccination sera adressé par l’Assurance maladie : à l’ensemble des assurés de plus de 65 ans, aux personnes atteintes de certaines maladies chroniques et aux professionnels de santé libéraux éligibles.

Pour bénéficier du vaccin gratuit, les personnes qui ne sont pas directement invitées par l’Assurance Maladie doivent se rendre chez leur médecin traitant, qui leur délivrera une prescription si leur état de santé le nécessite. Elles doivent être munies de l’imprimé de prise en charge, se rendre chez son pharmacien pour avoir gratuitement le vaccin et se faire ensuite vacciner par son médecin traitant ou son infirmier(ère).

Le vaccin antigrippal est le seul moyen de prévenir la maladie et de protéger les populations à risque. Et même s’il ne permet pas toujours d’éviter la maladie, le vaccin réduit le risque de complications graves ou de décès. Cette année, la Réunion et Mayotte bénéficient d’un vaccin quadrivalent : Un vaccin inactivé quadrivalent, incluant deux souches de virus grippal A et deux souches de virus grippal B est désormais disponible. La composition du vaccin est adaptée chaque année pour garantir son efficacité en fonction des virus qui ont circulé durant la saison grippale précédente.

Comme le rappelle l’Agence régionale de Santé (ARS), la grippe est souvent considérée à tort comme bénigne alors qu’elle cause des décès chaque année à La Réunion, notamment chez les personnes âgées et celles atteintes de pathologies chroniques. C’est pourquoi les acteurs se mobilisent pour recommander une nouvelle fois la vaccination aux personnes fragiles et aux professionnels de santé.

« Le faible engouement des Réunionnais »

La campagne de vaccination contre la grippe « a une nouvelle fois montré en 2017 le faible engouement des Réunionnais vis-à-vis de cette vaccination » indique l’ARS, avec un taux de couverture d’un peu plus de 35 % des personnes éligibles, similaire aux années précédentes, et très en dessous de la moyenne nationale (de l’ordre de 50 %).

En effet, en 2017, seulement 42 847 personnes éligibles à la vaccination ont été vaccinées à La Réunion sur environ 123500 personnes concernées. Pourtant, chaque hiver, la grippe saisonnière touche de nombreuses personnes à La Réunion, pouvant entraîner des complications graves voire des décès chez les personnes les plus fragiles.

L’épidémie saisonnière qu’a connue la Réunion en 2017 a été d’emblée de forte intensité, avec un début épidémique plutôt tardif et une seule vague épidémique. Elle a impliqué 122 300 consultations en médecine de ville, et 63 personnes ont été hospitalisées en réanimation pour une forme sévère de grippe dont 14 sont décédées.

Or, la majorité des personnes (70%) ayant connu en 2017 des complications graves n’étaient pas vaccinées alors qu’elles faisaient partie des populations à risque pour lesquelles la vaccination est fortement recommandée.

« Certains de ces cas sévères auraient donc pu être évités avec un recours à la vaccination. Ce constat nous rappelle malheureusement que la grippe saisonnière est une priorité de santé publique à La Réunion qui nous oblige à une forte mobilisation pour promouvoir la vaccination contre la grippe », explique l’ARS.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Point épidémiologique : 29 cas de paludisme recensés au premier semestre

Dans son point épidémiologique hebdomaire, Santé Publique France indique que l’île a connu 29 cas de paludisme cette première partie d’année, contre 31 pour tout 2023. Le Covid-19 est toujours sous surveillance, tandis qu’une hausse des hospitalisations est enregistrée pour des cas d’infection respiratoire aigüe.

Aurar : La plainte de la CGSS classée sans suite

Alors que le parquet a décidé de classer l’affaire et a notifié la CGSS en 2022, l’association n’a été informée de cette décision qu’en juin dernier. Une très bonne nouvelle pour l’Aurar, qui espère que la fin des investigations permette de renouer avec la confiance des patients.

Le vaccin contre le chikungunya Ixchiq autorisé sur le marché européen

La société pharmaceutique franco-autrichienne Valneva a obtenu l’autorisation de vendre sur les territoire de l’Union européenne son vaccin contre le chikungunya dénommé Ixchiq. Cette maladie transmise par le moustique tigre avait causé de nombreux morts dans l’île à son apparition en 2005.

[Communiqué] Le CHOR présente le « Jeu des Émotions péi »

Le Centre Hospitalier Ouest Réunion (CHOR) a dévoilé mercredi 26 juillet 2024 le « Jeu des Émotions péi », un jeu de cartes co-créé par des artistes réunionnaises et des enfants hospitalisés. Soutenu par plusieurs institutions culturelles et sanitaires, ce projet innovant vise à aider les jeunes patients à exprimer leurs émotions à travers l’art.