Revenir à la rubrique : Faits divers

Etang-Salé : L’exposition féministe “Nos mots sur nos corps” vandalisée

Des inscriptions sexistes et grossophobes ont été taguées sur deux photographies de l'exposition “Nos mots sur nos corps” à l'Etang-Salé, dénonce le collectif NousToutes974. Le collectif a porté plainte pour ce "vandalisme misogyne" et rappelle "qu’il est plus que jamais nécessaire de dénoncer le sexisme et les violences patriarcales".

Ecrit par NP – le samedi 21 mai 2022 à 08H03

Le communiqué du Collectif:

Le 18 mai 2022, à la bibliothèque André Malraux de l’Etang Salé, deux photographies exposées dans le cadre de notre exposition “Nos mots sur nos corps” ont été dégradées.

Des inscriptions sexistes et grossophobes ont été taguées. Une plainte a été déposée auprès de la gendarmerie, avec le soutien de la mairie de l’Etang Salé.

Cet acte malveillant, que nous condamnons fermement, n’est finalement que la preuve de la nécessité d’une exposition comme la nôtre. Notre objectif est de dénoncer les violences sexistes et sexuelles, subies par les personnes perçues comme femme, en utilisant nos corps comme support.

Vraisemblablement, l’initiative a dérangé : les auteurs·ices de ces dégradations prouvent qu’il est plus que jamais nécessaire de dénoncer le sexisme et les violences patriarcales.

La Réunion est toujours le 3e département français en termes de violences intrafamiliales. 1 réunionnaise sur 7 (a) subi des violences conjugales. Chaque jour, 7 plaintes sont déposées pour violences conjugales sur l’île. En 2021, 3 réunionnaises ont été victimes de féminicides dont 2 à St-Joseph !

Cet acte de vandalisme ne fait que nous motiver à militer encore plus. L’exposition “Nos mots sur nos corps” continuera donc son tour de l’île, comme prévu. Nous cherchons à présent une solution pour la réimpression des photos vandalisées.

Voici les dates des prochains lieux d’exposition :
Le Port : 3 au 17 juin dans les locaux de Farfar
St-Paul : 20 au 24 juillet au bar La Cerise
Ste Marie: 9 au 30 juillet au Ciné Palmes
St Benoît : 2 au 26 août à la médiathèque de Bras Fusil

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

St-Denis : Les parents dépassés frappent leur garçon avec le tuyau d’arrosage

Le père et la mère minimisent les coups portés régulièrement à leur marmaille de 12 ans avec une ceinture. Mais les constatations médicales sont sans appel. Un jour de février 2020, ils se sont, chacun à leur tour, particulièrement acharnés à cause d’un « trop-plein ». Si la famille semble désormais réunie, les prévenus ont tout de même été condamnés ce vendredi. Le père est derrière les verrous pour d’autres faits de violences.

Trafic de drogues de synthèse : Le psychonaute sévèrement condamné

Des substances psychédéliques par kilo importées par colis postal de Chine où elles sont fabriquées par des laboratoires ont inondé La Réunion. Ces cristaux qui imitent la cocaïne ou les amphétamines ne seraient pas de la drogue, selon un trentenaire rejugé à sa demande par la cour d’appel en novembre 2023. Celui-ci s’est réclamé de sa consommation personnelle et n’a pas manqué d’imagination pour justifier son train de vie. Mais il n’a pas convaincu la cour dont la décision tombe comme un couperet.