Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

« Elle n’est pas belle la France? »

Migration à la française, Story… Strasbourg et sa communauté de réfugiés Syriens, Afghans… situation d’après guerre dans leur pays d’origine… partisans éphémères de Daesh, en fuite, simples citoyens qui ont fuit la situation de leur pays… difficile de distinguer… Toujours est-il qu’ils sont là, en France, à Strasbourg pour ce que je sais.   Chacun cherche […]

Ecrit par Carl Joseph – le samedi 30 mars 2019 à 10H21

Migration à la française, Story…

Strasbourg et sa communauté de réfugiés Syriens, Afghans… situation d’après guerre dans leur pays d’origine… partisans éphémères de Daesh, en fuite, simples citoyens qui ont fuit la situation de leur pays… difficile de distinguer… Toujours est-il qu’ils sont là, en France, à Strasbourg pour ce que je sais.  

Chacun cherche à s’intégrer à sa façon et utilise sa propre habileté, use parfois aussi de malhonnêteté vis-à-vis des associations chargées de s’occuper d’eux et des Français trop naïfs qui se laissent prendre au piège d’une rencontre par-ci par-là.

Tel cet exemple en cours de déroulement encore au Commissariat de la ville concernée : X réfugié Syrien sans papier aucun rencontre Y en boîte de nuit, chacun dans la fièvre du samedi soir. Les regards se croisent, se sympathisent et la relation commence sous les meilleurs auspices… pour se terminer au plumard de Y qui vit modestement dans un studio bien chaudo. Un plan nocturne comme je souhaite à tout le monde. La soirée se passe bien, échange de coordonnées pour une prochaine rencontre au même lieu pour le même pieu. X y prend goût… L’accueil est sympa et le canapé pour les 2 est chaudo. La fréquence des visites augmente et à chaque visite ou rencontre quelques vêtements de plus restent sur place et la pile augmente.

X qui vit dans sa zone avec ses autres potes de la même traversée d’infortune, demande à Y l’autorisation de laisser ses courriers reçus chez son hôte, plus sécurisés que dans la zone, puis d’utiliser son adresse de résidence auprès des organismes qui gèrent sa situation pour rester en France.   X manifeste son attachement à Y même un peu contre nature pour lui, mais il s’y accommodera et fait des propos de pacs et de mariage à Y. La présence de la statue de la Vierge dans le studio le heurte en opposition avec sa foi musulmane mais bon, il devient tolérant pour la circonstance. la Vierge est sauve et pourra rester sur socle si elle ne se manifeste pas dans ses miracles pour son propriétaire. Y sort de ses gonds et commence à réaliser la situation…

La relation se dégrade au point que Y demande à X de ne se plus se fréquenter et de partir de chez  lui où il s’était installé en définitive et fermement décidé à y rester, soutenu par une association qui interpelle et convoque Y pour lui faire connaître le droit français qu’on ne peut mettre quelqu’un dehors l’hiver… Un rappel à avec autorité auto proclamée par la représente de la Samade juriste à la gamme et qui possède des ses papiers des faux qu’elle n’a même pas pris la peine de vérifier l’authenticité.  Beurc !

L’affaire prend une autre tournure ce vendredi au Commissariat, l’association protectrice fermement décidée à intimer à Y son obligation de maintenir chez lui et dans son lit unique, le rastaquère de réfugié.. jusqu’à au moins les beaux jours du printemps.

Renversement de tendance… Ce vendredi jour de confrontation des antagonistes : Y français et contribuable, convoqué comme un mal propre par l’association défenderesse de X émigré clandestin qui s’incruste chez l’habitant gaulois. Sauf que lors des auditions des personnes sous l’autorité du Commissaire, il est établi que X a fourni des faux de documents à son association dont une attestation d’hébergement avec une signature imitée de Y qui n’était pas informé. Gonflé de ses droits à l’hébergement X était devenu sûr de lui.. pour obtenir de nouveaux droits

Fin de la situation, la suite lors d’une prochaine audition au même Commissariat du même lieu…
Il faut toujours se méfier de ses rencontres nocturnes.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique