Revenir à la rubrique : Communiqué

Coupures d’eau à Saint-André

La Cise Réunion informe la population de Saint-André de travaux sur une conduite du réseau de distribution en eau ce jeudi soir.

Ecrit par N.P. – le mercredi 24 janvier 2024 à 14H45

Cise Réunion vous informe

Réf : 2024-01-031
Objet : Travaux de réparation
Commune : Saint André
Date : 24/01/2024

Les équipes de CISE Réunion réaliseront des travaux de réparation sur la conduite située Avenue Ile de France.

Cette intervention nécessite l’interruption de la distribution en eau, le jeudi 25 janvier 2024 de 22h à 02h du matin, sur les secteurs suivants :

Avenue de la République
Pente Sassy
Chemin Lefaguyes (Partie Haute)
Rue de la Communauté
Et toutes les voies adjacentes
La remise en service se fera progressivement dès achèvement des travaux.

CISE Réunion remercie ses abonnés pour leur compréhension.

Retrouvez l’ensemble de ces informations sur notre site Internet www.cise-reunion.re

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Attaque de chiens errants dans la forêt de l’Etang-Salé : Des cages de captures disposées sur le site

Alors qu’une nouvelle personne a été mordue par des chiens errants dans la forêt de l’Etang-Salé, la CIVIS indique avoir mis en place un dispositif pour « sécuriser le lieu ». Depuis la première attaque au début du mois, 12 chiens ont été capturés par les agents de la fourrière.
Rappelons que La Réunion totalise à elle seule 20% des euthanasies pratiquées au niveau national, preuve s’il en est de l’urgence de modifier les comportements. De leur côté, les associations ne cessent de prôner la stérilisation et d’appeler à la responsabilité des propriétaires pour espérer endiguer le fléau.