Revenir à la rubrique : Santé

[Coup de gueule] « Le cardiologue qui n’a pas de cœur… »

Une Zinfonaute, choquée par l'attitude d'un cardiologue envers son père, raconte sa mésaventure. Voici son témoignage dans un courrier coup de gueule qu'elle nomme "le cardiologue qui n'a pas de cœur..." :

Ecrit par Zinfos974 – le mardi 11 juillet 2017 à 20H31

« C’est vraiment un comble ! 

Devant son affront et l’indignation de ce matin, j’ai envie de dénoncer le comportement sans aucune compassion de cet homme faisant partie du corps médical. Ce dernier a refusé de recevoir mon père pour 5 minutes de retard. OUI, c’est de notre faute…., mais malgré nos excuses, ce cardiologue est resté de marbre face à mes explications et a refusé catégoriquement de le consulter sous prétexte qu’il avait déjà éteint ses machines. 

À savoir, mon père est porteur de handicap à 80%. Il est hémiplégique et se déplace difficilement et lentement à l’aide d’une canne. Aussi, nous avons tant bien que mal cherché une place pour se garer sachant que les places réservées aux handicapés étaient déjà toutes prises. 

Depuis février 2017, il n’a connu aucun répit : Insuffisance rénale, hypoglycémie à répétition, dialyse dans l’aine très douloureuse, pose du cathéter pour dialyse provisoire, greffe de veine pour pose de fistule, rétrécissement de la fistule donc hospitalisation pour passage d’un drain, complication en centre de dialyse pour piquer dans la fistule, le bras charcuté avec d’énormes hématomes qui lui font super mal, et j’en passe et pour couronner le tout, il n’arrive plus à s’exprimer. C’est pour cela que je l’accompagne à chaque rdv médical. 

Ah oui… j’oublie de préciser que la veille de son rdv, nous avons passé plus de 7h aux urgences de Saint-Paul à cause d’une tension artérielle très élevée qui ne baissait pas malgré les médicaments. On est rentré chez nous vers 5h30 du matin. Tout ça pour vous dire qu’il aurait préféré rester dans son lit plutôt que se déplacer dans le vide. Sachant aussi qu’il est dialysé 3 fois par semaine à 6h. C’est avec désolation que je lui annonce que le cardiologue ne veut pas le recevoir à cause des ses maudites 5 minutes de retard !!!! 

Impuissante, je le regarde balancer la tête en guise de réponse….

En plus de devoir supporter ses lourds antécédents médicaux, il doit aussi subir le mépris et l’indignation de ce genre d’individu. »

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Vaccin contre le chikungunya : Bonnes nouvelles pour Valneva

Valneva, une entreprise spécialisée dans les vaccins, a partagé des résultats encourageants issus de l’étude pivot de phase 3 pour son vaccin monodose contre le virus du chikungunya.
L’analyse menée six mois après la vaccination a confirmé l’innocuité et l’immunogénicité du vaccin chez les adolescents, renforçant les données positives initialement observées au 29ème jour post-vaccination.

Faute d’accord sur les NAO, la grève se poursuit à Cerballiance

Le mouvement de grève entamé jeudi au sein du groupe d’analyse médicale Cerballiance sera reconduit ce mardi 7 mai. Les syndicats FO et CGTR, qui réclamaient notamment 5% d’augmentation de salaire et l’obtention du 13è mois, ne sont pas parvenus à un accord avec la direction régionale lors de la clôture des négociations annuelles obligatoires (NAO).