Revenir à la rubrique : Culture

Concours de la correspondance : Semaine 3

Lier l’écriture et l’Histoire de notre île de manière épistolaire est une action qui retient l’attention de bon nombre d’entre vous depuis 2017. Un concours attendu par des dizaines d’amateurs de La Réunion et d’ailleurs. Plusieurs contributions scripturales ont été collectées au commencement de l’interactivité que nous avons mise en place auprès de différents partenaires sur Zinfos974.

Ecrit par Gilette Aho – le dimanche 03 décembre 2023 à 16H09

Afin de nourrir votre imagination et avant de rédiger votre lettre à Irène Frain, il serait bon de vous approprier l’histoire de ce jeune esclave qu’était Edmond Albius. Plusieurs ouvrages sont disponibles dans les médiathèques et les librairies de l’île.

Celui de Sophie Chérer (je ne l’ai pas lu) paru en 2021, est disponible dans la catégorie « Jeunesse ». Journaliste, écrivaine, elle a rédigé « La vraie couleur de la vanille » (éditions Ecole des loisirs) en mêlant la vie des esclaves et celle des Blancs. Il s’agit « d’une biographie romancée » d’après les critiques. Il est tout de même bon d’y jeter un coup d’œil (suivre ce lien pour lire les premières pages)…

Toujours dans la catégorie « jeunesse » celui de Christian Grenier (éditions Bayard) « Pour l’amour de la vanille » (je ne l’ai pas lu). Il est paru en 2012.

Et il y a celui de Gaelle Bélem : « Le fruit le plus rare ou la vie d’Edmond Albius » paru chez Gallimard (une évidence tant par la qualité de l’écriture et celle de l’histoire). Un ouvrage que je viens de terminer ! que j’ai aimé ! à la folie, passionnément… Il est bon de lire une histoire de « chez nous »… écrite par une femme de « chez nous ». Au fil des chapitres et des mots, soudain, un rideau s’ouvre, l’histoire devient palpable, réelle. Gaëlle Belem possède une écriture entraînante ! Etincelante ! Nous suivons la vie d’Edmond dans la Grande Histoire de l’Ile (hyper bien documentée au niveau botanique !). La romance est là où il faut. La dose de poésie est subtile, drôle. Un délice aussi bon que l’arôme de la vanille ! (extrait en suivant ce lien : Le fruit le plus rare ou la vie d’Edmond Albius | Lecteur Web (cantook.com)

C’est un livre que je vous recommande ABSOLUMENT de lire avant de vous lancer dans la rédaction de votre lettre à Irène Frain.

Irène Frain, romancière, journaliste, est sensible aux parfums exotiques des destinations lointaines. Elle apprécie la délicieuse saveur de la vanille. Elle vous demande de lui écrire l’histoire de la fécondation de la vanille de Bourbon. Comment un jeune esclave a-t-il pu découvrir cette technique ? Qu’est-il devenu ? Racontez-moi son histoire !

Vous commencerez votre lettre par :

Madame,
Edmond Albius a donné une couleur, une saveur à la vanille. La brièveté de sa vie n’a pas été de tout repos…

Le règlement est à lire sur notre site
CONCOURS DE LA CORRESPONDANCE | appel

Suivre ce lien pour lire les premières pages

A dimanche prochain.
G. Aho

Thèmes : Gilette Aho
S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Kayam
2 mois il y a

Pas d’accord Mme Aho ! Lire ABSOLUMENT le livre de Gaëlle Bélem avant de se lancer dans ce concours serait de s’inspirer d’un ouvrage trop récent. Personne ne sait si un-e candidat-e aurait l’idée de détourner une ligne en ne le faisant pas remarquer.
Vous et les membres du jury : quels seront vos reculs par rapport aux productions qui vous seront envoyées ? Ce serait facile de se baser et d’avoir à chaque fois le roman de GB en tête.
🤔 Ferez-vous les différences de notation entre un courrier écrit avec support référencé et un autre venant de coups d’essais personnels ?

Grangaga
2 mois il y a

…….Ed’mon La Syianss’……..

Al’biuss’ sagrin son paran
Li té y sa kassyiètt’ an l’èrr’ d’pyié zanblon
Po fini parr’ trouv’ in famy
D’si in pyié d’bwa nana dé milyié de vi….

L’ès’kiz’ l’IA lo bann’ gran
Lo p’ti Nwarr’ là pèrdd’ la rézon
Po pa domann’ pénitanss’
La lèss’ lo mar’may’ pratik’ son bann’ syianss’….

Dans la même rubrique

Statue La Bourdonnais : l’association requérante perd le chrono face à la mairie de Saint-Denis

L’association Fort Réunion n’obtiendra pas de sursis pour la statue de François Mahé de La Bourdonnais. Le juge des référés du tribunal administratif rejette sa requête pour des questions de forme : l’association n’a pas assez d’ancienneté. L’urgence à suspendre les effets du permis de construire de la mairie portant sur la dépose de la statue et sa restauration n’a donc pas été reconnue en attendant que le juge se prononce « sur le fond » dans plusieurs mois.

Sixième édition de la semaine de la correspondance : Semaine 11

Voici deux ouvrages qui pourraient vous inspirer dans la rédaction de votre contribution scripturale. Dans les premières pages de son livre : « Le guide de l’écriture inspirée », France Gauthier affirme que l’écriture est le langage de l’Esprit. « Il y a, au fond de notre cœur, une ouverture plus grande que ce que l’on pense, une inspiration. »

Inoxtag : « La Réunion me manque »

L’immense youtubeur français Inoxtag continue de se préparer avant de se lancer dans le projet d’une vie : gravir l’Everest. Il s’est livré dans une vidéo originale où il cite notamment La Réunion comme sa destination vacances préférée. Il assure d’ailleurs qu’il reviendra sur l’île après son défi sportif.

MC Duc signe chez Universal Music Africa

Le talent du MC Duc a enfin été mis en lumière. Après avoir été sélectionné parmi les 10 finalistes du Paris Centre Challenge de Black M, l’auteur compositeur réunionnais poursuit sa route vers le succès. Il annonce la signature d’un contrat avec Universal Music Africa.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial