Revenir à la rubrique : Communiqué | Non classé | Société

Collectif Stop VIF : « Pour Christelle, un appel à la fermeté de la justice ! »

Alors que le corps mutilé d'une femme a été retrouvé à l'Ilet Coco, à Saint-Benoit, le collectif Stop Vif lance un appel à la fermeté de la justice. "Notre île est encore frappée par le choc, l’atrocité et l’ignominie…", se désespère le collectif qui vient en aide aux victimes.

Ecrit par N.P. – le lundi 29 janvier 2024 à 10H19

Un crime ignoble ! Un acte d’une barbarie sans nom. Nout cœur la chaviré face à l’horreur !

Notre île est encore frappée par le choc, l’atrocité et l’ignominie…

Nous nous concentrons sur ces « caïds » qui font comme dans les films ,qui sont sans limites sans repères , qui agissent en toute impunité car c’est bien sur eux qu’il faut se concentrer : leur existence dans les quartiers de notre ile , leurs agissements ( trafic de stupéfiants et prostitution) qui se sont déroulés sans heurts, jusqu’à l’infamie à Bras Fusil . Il existe des réseaux de prostitution identifiés dans les communes , les associations alertent sans cesse et remontent ces informations .

Que font les autorités ?

Aujourd’hui, la tristesse, l’incompréhension et la colère gagnent nos cœurs meurtris d’apprendre qu’une jeune femme, une mère, un être humain, a été trucidé sans vergogne par une bande de loups.

Nos hommages et nos pensées vont vers sa famille, ses enfants et ses proches. Sachant bien qu’aucune de nos pensées les plus bienveillantes soient-elles ne pourront réparer cette mort, ce massacre et le traumatisme qui restera à jamais dans la vie de son entourage et dans l’esprit des Réunionnais.

Malgré notre impuissance et les mots qui nous manquent, nous leur apportons notre soutien et notre écoute. Nous adressons à cette famille notre épaule, notre oreille et notre humanité. Nous imaginons à peine leur détresse. Un accompagnement psychologique mais aussi une solidarité de toute La Réunion auprès d’eux sont primordiaux. Nous serons alors au côté de cette famille.

Notre aide sera totale !

Nous le répétons, plus jamais ça ! plus de féminicides ! Plus de monstruosités ! Plus de drames familiaux incaractérisables !

Nous demandons que la Justice, que l’Etat, fassent de ces « monstres » un exemple d’intransigeance à la hauteur de ce massacre et à la hauteur du respect que l’on doit en mémoire de cette femme. Afin que nous puissions encore croire que nous sommes protégés par ceux qui nous gouvernent et ceux qui agissent en qualité de représentant du Droit. N

ous parlons d’exemple car vraisemblablement, jusqu’à maintenant, rien dans notre pays n’a réussi à dissuader ces « bêtes » à tuer, mutiler et saccager la vie de ces victimes et ces familles. Qui sait encore combien sévissent alors qu’elles sont connues déjà pour des faits de violences.

C’est tout ce sur quoi nous devons nous concentrer. Punir, réprimer et lutter contre la barbarie qui s’est insinuée et qui maintenant se répand comme un poison au pied de nos immeubles, dans notre téléphone, sur les chemins de nos écoles !

Que cessent l’hypocrisie, l’aveuglement et le déni des institutions ! Stop à la violence, stop à la cruauté et stop au crime !

Aucune excuse, aucune circonstances atténuantes, aucun contexte ne peut justifier un tel acte d’une violence inouïe ! Si le droit est fondé sur le débat contradictoire, le nôtre en tant qu’être humain est fondé sur une seule certitude : les coupables sont coupables ! ils doivent en payer le prix fort !

Nous nous allions auprès des proches et de la famille de Christelle pour demander qu’il y ait le jugement de cet homme et de son complice dans la plus grande fermeté ! Et que ce jugement soit unilatéral !

Christelle, à l’instar de chacune et chacun d’entre nous ne méritait pas ça ! elle ne méritait pas …ce que nous ne pouvons plus dire…Un assassinat qui n’a plus de nom, quel nom donné à cet affreux meurtre ?

Toutes les ressources, toutes les armes institutionnelles, tous les dispositifs, tous les acteurs associatifs et toutes les actions doivent être aujourd’hui, elles aussi, engagées sans relâche pour lutter contre la mort de notre humanité. Car ce qu’il s’est passé ce jour-là, c’est la mort d’une partie de notre humanité…Partie avec Christelle, brisée et démembrée…

Nous ne pardonnons pas et nous ne pardonnerons plus !

Que des hommes de cette espèce, ces assassins, agissent aux yeux et au su de tous, sans peine exemplaire, digne et juste remplie d’humanité…

Pour Christelle, pour sa famille, pour ses enfants, pour ses proches et pour notre sécurité à tous.

JUSTICE POUR CHRISTELLE ! QUE SON AME REPOSE EN PAIX ET QU’ELLE REJOIGNE LA LUMIERE.

Le Collectif Stop VIF Protégeons nos enfants

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Isa
27 jours il y a

Oh trop triste,oui barbaries,que l,âme de cette petite repose en paix et que nos meilleures pensées accompagnent ses deux enfants et tous ses proches.Que justice soit faite parce que aucun étre humain ne mérite de telles horreurs.Le temps est au deuil et non au jugement.

Dans la même rubrique

Surf : Bientôt une nouvelle ZONEX à l’Étang-Salé ?

Pour offrir aux surfeurs sudistes un spot sécurisé, le CSR (centre sécurité requin) a présenté le dispositif que pourrait bientôt accueillir le spot du simulateur, à Étang-Salé. La question du financement d’un tel système reste encore à déterminer. Une nouvelle zone de baignade, plus grande, a également été évoquée.

Au Royaume-Uni, la semaine de 4 jours séduit salariés et patrons

Un an après le terme d’une expérience grandeur nature, de nombreuses entreprises britanniques ont choisi de maintenir la semaine de 4 jours à 32 heures de travail. L’efficacité du dispositif semble aussi bien convaincre les employeurs que les salariés.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial