Revenir à la rubrique : Santé | Société

Choléra aux Comores : Les recommandations pour les voyageurs

L'Agence régionale de Santé estime le risque d'épidémie de Choléra à La Réunion comme "extrêmement faible" après l'annonce de plusieurs cas aux Comores.

Ecrit par N.P. – le mercredi 07 février 2024 à 10H00

Le communiqué de l’ARS

Suspicion de cas de choléra en Union des Comores

Des foyers de choléra sont identifiés depuis plusieurs mois dans des pays de l’Océan Indien. L’Union des Comores a communiqué sur des premiers cas de choléra suspectés sur son territoire. Le risque épidémique est extrêmement faible à La Réunion. Toutefois, l’ARS La Réunion a mis en place une vigilance renforcée auprès des voyageurs en provenance de la zone, et des acteurs et professionnels de santé.

Qu’est-ce que le choléra ?

Le choléra est une infection digestive bactérienne aiguë se manifestant principalement par des diarrhées et des vomissements. La plupart des cas ne présente que peu ou pas de symptômes ; cependant, certains développent des complications sévères liées à des déshydrations intenses par diarrhées.

La bactérie se transmet par les eaux ou les aliments souillés, et les mains sales.

Les formes sévères de choléra touchent particulièrement les personnes en situation de dénutrition et n’ayant pas accès à une eau potable. Aussi, la dissémination de cette bactérie à La Réunion est très peu probable.

Actions mises en place à La Réunion

Considérant les informations récentes en provenance des Comores, et afin d’assurer au plus tôt la prise en charge d’éventuels cas importés à La Réunion, une vigilance renforcée est engagée par l’ARS

La Réunion dans le cadre du contrôle sanitaire aux frontières :
o information des services d’urgences et des professionnels de santé du territoire
o mise en place à l’aéroport Roland Garros d’une information aux voyageurs en provenance des Comores (1 vol par semaine).

Recommandations
>> aux voyageurs en provenance de l’Union des Comores :
En cas de symptômes (vomissements, diarrhée intense), s’isoler de son entourage et appeler le 15 en signalant le voyage récent aux Comores.
>> aux personnes se rendant aux Comores, pendant le séjour :
Se laver les mains très régulièrement à l’eau savonneuse ou utiliser un gel hydro-alcoolique, et
privilégier la consommation d’eau embouteillée.

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Guet sa
19 jours il y a

Il y a des risques, comme le covid et tout ce qui traîne dans le coin ……

Antiflic
19 jours il y a

Le mieux c’est de ne pas y aller

Yoda
19 jours il y a

Mdr…la réunion n’est pas inquiéter…haha…on a vu ce que sa a donné le COVID…

Antiflic
Répondre à  Yoda
19 jours il y a

Beaucoup trop de fautes d’orthographe …

cyclope exalté
19 jours il y a

Etonnant, alors qu’il s’agit d’un peuple qui a un sens exemplaire de l’hygiène et du sanitaire.

Chez nous aussi !
19 jours il y a

A la Réunion, on a pire que le choléra. Ce sont les pseudos dirigeants de la région, du département, des présidents de toutes sortes. Ces incapables nous donnent beaucoup de diarrhée, sans etre malade .

Sucré-Salé
19 jours il y a

Normalement, on est vacciné ! cela n’empêche pas la prudence. Pour le non vaccinés par principe bizarre, c’est leurs problèmes.

Ben
19 jours il y a

Atpr mon vent fé mal à force ri. Zot y kroi avec zot mesurette nora aucun risque. Pareil po covid sa. Dire lé grassement payé po pense koma🤔

Dans la même rubrique

Météo à La Réunion : Des vigilances en cours

Une moitié Est/Sud-Est de La Réunion connaît des conditions météorologiques dégradées. Une vigilance fortes pluies et orages jaune est d’ailleurs en vigueur dans ces secteurs. Les pluies devraient continuer jusque dans la nuit.

Ces maux que la danse guérit : Le rythme pour battre la dépression

Depuis une quinzaine d’années, le succès des danses dites sociales (salsa, bachata, kizomba, etc.) ne cesse de se développer. Si le succès de cette pratique artistique peut être en partie accordé à la culture de la danse dans l’île, c’est plus dans les histoires individuelles que se trouvent parfois les racines de cette passion. Qu’elle qu’en soit la raison, la danse est parfois là pour guérir de quelque chose, même si cela n’est pas toujours conscientisé avant de s’initier. Voici la première partie de notre dossier théra-piste qui raconte comment certains se sont sortis de la dépression grâce à la danse.

Salon de l’agriculture : journée mouvementée pour les exposants réunionnais

Le 60ème salon de l’Agriculture, qui a ouvert ce samedi ses portes au Parc des Expositions de la porte de Versailles à Paris, a connu un démarrage mouvementé. Il est de tradition que ce soit le président de la République qui coupe le ruban et inaugure le salon. Prévue à 9h, cette opération n’a pu intervenir que bien plus tard, après notamment une rencontre de deux heures avec plusieurs délégations de syndicats paysans.

Surf : Bientôt une nouvelle ZONEX à l’Étang-Salé ?

Pour offrir aux surfeurs sudistes un spot sécurisé, le CSR (centre sécurité requin) a présenté le dispositif que pourrait bientôt accueillir le spot du simulateur, à Étang-Salé. La question du financement d’un tel système reste encore à déterminer. Une nouvelle zone de baignade, plus grande, a également été évoquée.